Menu
RSS

Lutte contre les faux médicaments : La campagne officiellement lancée

L'USAID, à travers l'Association Béninoise pour le Marketing Social et la Communication pour la Santé (ABMS/PSI), et en collaboration avec les Ministères de la Santé, de la Sécurité Publique et de la Justice, a procédé le jeudi 20 Novembre 2014 au lancement de la campagne de lutte contre les faux médicaments antipaludéens, en l’occurrence les Combinaisons Thérapeutiques à base d’Arthémisine (CTA).
 
 
La cérémonie s’est déroulée dans l’enceinte du marché international Dantokpa de Cotonou, en présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin, des Ministres de la Santé et de la Sécurité Publique, et de représentants d’organisations impliquées dans le secteur sanitaire.
A travers cette initiative, l’USAID, l’ABMS et l’Etat Béninois, entendent éveiller la conscience des populations sur les risques liés à la consommation de faux médicaments et les amener à dénoncer toutes les personnes impliquées dans ce commerce, depuis l’importation jusqu’à la vente. 
L’Ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin, Michael Raynor, a expliqué l’urgence d’une telle campagne, au vu du nombre élevé de décès qui surviennent lorsque des personnes utilisent involontairement et en toute confiance, des médicaments faux ou de qualité inférieure pour prévenir ou traiter le paludisme.
«Bon nombre de ces faux médicaments sont vendus sur les marchés fréquentés par les Béninois les moins riches, ce qui fait des citoyens les plus pauvres et les plus vulnérables du pays, les victimes les plus probables de ces arnaques », a déclaré l’Ambassadeur, avant d’ajouter que les faux médicaments menacent plus de quatre-vingt-dix pays et tuent environ sept cent mille personnes chaque année.
La Présidente de l’Ordre National des Pharmaciens du Bénin, le Dr Moutiatou Tidjani Toukourou, a informé que dans les pays en développement, un médicament sur quatre utilisés est faux.
« Lutter contre la drogue tout en laissant le trafic des faux médicaments perdurer est une illusion» a ajouté le Dr Toukourou.
La Ministre de la Santé, Dorothée Kindé Gazard, a quant à elle réitéré la volonté du gouvernement de lutter efficacement contre le trafic des médicaments en citant les nombreuse opérations de saisie et de destruction de faux traitements menées ces dernières années, puis a remercié les partenaires techniques et financiers du projet, notamment l’Ambassade des Etats-Unis et l’USAID. Elle a également tenu à rappeler que cette lutte contre les faux médicaments n’incombe pas uniquement au Ministère de la Santé, mais également à tous les départements ministériels et à la population.
Il est difficile pour la plupart des personnes de faire la différence entre les vrais et les faux traitements. C’est pourquoi la campagne lancée consiste notamment en l’établissement de numéros gratuits que les citoyens peuvent désormais appeler avant d’acheter des médicaments antipaludéens, afin d’en vérifier le numéro de série et de s’assurer qu’ils ne sont pas faux ou volés.
Pour avoir des informations générales sur la campagne, veuillez appeler gratuitement le 7344 à partir des réseaux Moov, MTN et BBCOM. Pour donner toute information pouvant mener au démantèlement du réseau de vente des faux CTA et à l’arrestation des personnes impliquées, composez le 102 et l’on vous dirigera par opérateur vers le numéro gratuit 855-484-1033. Vous pouvez aussi envoyer ou demander plus d’informations à l’adresse email suivante:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Le lancement de l’initiative contre les faux médicaments antipaludéens sera suivi d'une large campagne de communication, aussi bien sur les effets néfastes des faux CTA sur la santé que sur les mesures prises pour dénoncer les acteurs impliqués et démanteler le réseau de distribution et de mise sur le marché.
 

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Borgou : la Plate-forme de communication du réseau national des artisans du Bénin installée à Parakou

Borgou : la Plate-forme de communic…

Lentement mais surement, ...

Agression contre la liberté d’expression au Bénin : le FSP condamne avec la plus grande fermeté les perturbations des émissions de Soleil FM

Agression contre la liberté d’expre…

La radio Soleil Fm qui n'...

Destruction des acquis sociaux : centrales syndicales et travailleurs dans les rues de Cotonou, ce jour

Destruction des acquis sociaux : ce…

Les travailleurs de tous ...

Grogne à la Justice : la grève des travailleurs largement suivie

Grogne à la Justice : la grève des …

Comme annoncée depuis que...

Remise en cause des acquis sociaux et démocratiques : les centrales syndicales dans les rues de Cotonou, vendredi prochain

Remise en cause des acquis sociaux …

Face à la situation socio...

Appels à candidature aux hautes fonctions étatiques : un gros mensonge d’Etat, Pascal Koupaki mis à nu

Appels à candidature aux hautes fon…

«(…) Au plus tard à la fi...

Obtention d'un marché de cartes d'identité : le groupe Safran condamné à Paris pour corruption active d'agents publics étrangers au Nigéria

Obtention d'un marché de cartes d'i…

Le groupe d'aéronautique ...

Face à l’entêtement du Gouvernement : le secteur judiciaire paralysé les 18 et 19 octobre 2017

Face à l’entêtement du Gouvernement…

Une nouvelle paralysie du...

Jardin public de Fifadji et placette du Dalot de calvaire de Fidjrossè : le concessionnaire prend possession des lieux, Gnonlonfoun plaide pour la bonne gestion des infrastructures

Jardin public de Fifadji et placett…

Le jardin public de Fifad...

Lutte contre le tabagisme au Bénin : les étudiants de l’UAC sensibilisés sur les méfaits du tabac

Lutte contre le tabagisme au Bénin …

L’amphithéâtre Idriss Deb...

Prev Next