Menu
RSS

Maladie à virus Ebola : un cas suspect détecté, le ministère de la santé rassure les populations

Le Centre Hospitalier Départemental de Porto-Novo héberge t-il réellement un cas de patient infecté du virus Ebola? Pour l'heure rien n'est confirmé. Il ne s'agit que d'un cas suspect. C'est ce qu'on peut retenir de la conférence de presse animée hier par le Directeur de Cabinet du ministère de la Santé, Moufalilou Aboubakar. Devant les hommes des medias, Moufalilou Aboubakar a été beaucoup plus apaisant. Il a tenu à rassurer le peuple béninois. S’il a reconnu le transfert mercredi d'un malade de sexe masculin de 21 ans en provenance du Nigéria au CHD de Porto-Novo, selon lui il ne s'agit que d'un cas suspect même si le malade présente des signes apparents liés à la fièvre Ebola. Vomissements, diarrhées et fatigue générale rendant même le sujet inconscient. Ce sont là les premiers signes détectés chez le patient dont l'hospitalisation au CHD de Porto-Novo fait beaucoup de bruits. Pour Moufalilou Aboubakar, le malade a été immédiatement isolé au même titre que ses accompagnateurs et des prélèvements ont été faits puis transférés hors du Bénin pour confirmation. Le Bénin ne disposant pas d'un laboratoire pour l'analyse de pareille infection. "C'est ce que nous appelons un cas suspect. L'information officielle doit provenir du Ministère de la Santé", a précisé Moufalilou Aboubakar qui rassure le peuple béninois que des dispositions ont été prises sur toute l'étendue du territoire national pour circonscrire toute infiltration de cas suspects.
Si c'est le suspect de Porto- Novo qui crée actuellement la psychose au sein de la population, il faut signaler qu'un autre cas avait été déjà détecté à Tanguiéta. Mais là, le malade n'a pas survécu.
La maladie à virus Ebola (autrefois appelée aussi fièvre hémorragique à virus Ebola) est une maladie grave, souvent mortelle chez l’homme. On enregistre au cours des flambées un taux de létalité pouvant atteindre 90%. Les flambées épidémiques surviennent principalement dans les villages isolés d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest, à proximité des forêts ombrophiles tropicales.
Le virus se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage ensuite dans les populations par transmission interhumaine. On pense que des chauves-souris frugivores, de la famille des ptéropodes, sont les hôtes naturels du virus Ebola. Les personnes gravement malades ont besoin de soins intensifs de soutien. Il n’existe pas de vaccin ou de traitement spécifique homologué, que ce soit pour l’homme ou pour l’animal.

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Borgou : la Plate-forme de communication du réseau national des artisans du Bénin installée à Parakou

Borgou : la Plate-forme de communic…

Lentement mais surement, ...

Agression contre la liberté d’expression au Bénin : le FSP condamne avec la plus grande fermeté les perturbations des émissions de Soleil FM

Agression contre la liberté d’expre…

La radio Soleil Fm qui n'...

Destruction des acquis sociaux : centrales syndicales et travailleurs dans les rues de Cotonou, ce jour

Destruction des acquis sociaux : ce…

Les travailleurs de tous ...

Grogne à la Justice : la grève des travailleurs largement suivie

Grogne à la Justice : la grève des …

Comme annoncée depuis que...

Remise en cause des acquis sociaux et démocratiques : les centrales syndicales dans les rues de Cotonou, vendredi prochain

Remise en cause des acquis sociaux …

Face à la situation socio...

Appels à candidature aux hautes fonctions étatiques : un gros mensonge d’Etat, Pascal Koupaki mis à nu

Appels à candidature aux hautes fon…

«(…) Au plus tard à la fi...

Obtention d'un marché de cartes d'identité : le groupe Safran condamné à Paris pour corruption active d'agents publics étrangers au Nigéria

Obtention d'un marché de cartes d'i…

Le groupe d'aéronautique ...

Face à l’entêtement du Gouvernement : le secteur judiciaire paralysé les 18 et 19 octobre 2017

Face à l’entêtement du Gouvernement…

Une nouvelle paralysie du...

Jardin public de Fifadji et placette du Dalot de calvaire de Fidjrossè : le concessionnaire prend possession des lieux, Gnonlonfoun plaide pour la bonne gestion des infrastructures

Jardin public de Fifadji et placett…

Le jardin public de Fifad...

Lutte contre le tabagisme au Bénin : les étudiants de l’UAC sensibilisés sur les méfaits du tabac

Lutte contre le tabagisme au Bénin …

L’amphithéâtre Idriss Deb...

Prev Next