Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Lettre du SGG à Soglo pour le paiement de ses factures : du dilatoire pour détourner l’attention du peuple sur le pillage du Bénin
Menu
RSS

Lettre du SGG à Soglo pour le paiement de ses factures : du dilatoire pour détourner l’attention du peuple sur le pillage du Bénin

Lettre du SGG à Soglo pour le paiement de ses factures : du dilatoire pour détourner l’attention du peuple sur le pillage du Bénin

Le 31 août dernier, le Secrétaire Général du Gouvernement a adressé une correspondance à l’ancien président de la République Nicéphore Dieudonné Soglo pour l’informer qu’il doit désormais payer lui-même ses factures d’eau, d’électricité et de téléphone. «Je viens respectueusement appeler votre haute et bienveillante attention sur une anomalie qui a été constatée au niveau des services de l’intendance du Palais, qui, par erreur, continuent d’assurer pour votre compte, le paiement des factures d’eau, d’électricité et de téléphone. Il convient de mettre fin à cette anomalie, pour rester conforme aux dispositions de l’article 8 de la Loi N°2009-18 du 15 juillet 2009 portant pension et autres avantages aux anciens Présidents de la République, qui intègre une indemnité pour les frais de consommation d’eau, d’électricité et de téléphone. Je voudrais donc porter à votre attention que les instructions ont été données pour remédier à cette situation», écrit Edouard A. Ouin-Ouro.

Le même courrier aurait été également adressé à la famille Kérékou, lui aussi ancien chef de l’Etat. «Le Général aussi bénéficiait du même double avantage de la part de l’intendance. Il fallait rectifier le tir, bonne gouvernance oblige», souligne une source proche de la Marina.

S’il est vrai quela Loi N°2009-18 du 15 juillet 2009 portant pension et autres avantages aux anciens Présidents de la République prend déjà en compte les frais de consommation d’eau, d’électricité et de téléphone et qu’il urge effectivement de corriger l’«anomalie», par quelle alchimie la lettre adressée à un ancien Président de la République s’est-elle retrouvée rapidement sur les réseaux sociaux ? Pourquoi cette décision est-elle prise dans un climat de tension entre le président Patrice Talon et la famille Soglo ? Pourquoi l’«erreur» n’a-t-elle pas été corrigée depuis 16 mois que le régime de la rupture est en place et que c’est maintenant ou plus rien ne va entre Soglo, le père, la mère et le fils et le chef de l’Etat qu’une telle lettre jugée «irrespectueuse» par les Béninois est balancée à la face du monde ? Pourquoi la lettre n’a-t-elle pas été signée par le Secrétaire Général de la Présidence, Pascal I. Koupaki, l’intendance du Palais dépend directement de lui et non du secrétariat général du gouvernement ? Quelles sanctions envisagées contre les auteurs de l’«anomalie» ? Comment rembourser la différence à l’Etat ? Voilà autant de questions qu’on est en droit de se poser au regard des agissements du gouvernement. Tout est clair : la politique de la ruse et de la rage n’a pas de limites. Personne n’est épargné. Après les opérateurs économiques, les opposants potentiels, c’est maintenant le tour des anciens chefs de l’Etat d’être humiliés. Est-ce qu'on peut enfin savoir ce que coûtent Talon, son clan et son gouvernement au contribuable béninois pour le comparer aux factures d'eau, d'électricité et de téléphone des Présidents Soglo, Kérékou, voire Zinsou aussi ?

En tout cas, comme les Béninois l’ont si bien compris, cette décision est prise pour les distraire, afin de détourner leur attention sur l’accaparement du patrimoine national, les marchés de gré à gré, la corruption au sommet de l’Etat, les difficultés du gouvernement à financer son programme d’actions, le pillage à vive allure des richesses du pays…

 

 

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Nominations de greffiers en chef et d’assistants de greffiers en chef : le Syntrajab relève des irrégularités, violations et incohérences

Nominations de greffiers en chef et…

Déclaration du BDN/Syntra...

Enregistrement des marques suivant le protocole de Madrid : l’Anapi sensibilise les inventeurs béninois

Enregistrement des marques suivant …

L’Agence nationale de la ...

Privatisation sauvage, inhumaine et opaque des entreprises publiques : la Cstb dénonce la politique de tout privé et de l’Etat minimum de Talon

Privatisation sauvage, inhumaine et…

Les participants au 5ème ...

Exécution de contrats léonins par le Gouvernement du Bénin au profit de Bénin Control SA : la lettre du PLP à la DG du Fmi Christine Lagarde

Exécution de contrats léonins par l…

Le Parti pour la Libérati...

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrog…

Machines agricoles à Mari...

Création des classes sportives : une innovation saluée par tous les acteurs

Création des classes sportives : un…

Subdiviser le territoire ...

Mis aux arrêts de rigueur du capitaine Patrice Trèkpo : les forestiers s’indignent et appellent le peuple au secours

Mis aux arrêts de rigueur du capita…

La situation qui prévaut ...

Sécurité privée au Bénin : rencontre de vérité entre Modeste Toboula et les promoteurs, ce jour

Sécurité privée au Bénin : rencontr…

Le préfet du littoral Mod...

Reprise des intox sur la limitation du mandat présidentiel : en 2013, rien n’opposait Yayi à Dossou

Reprise des intox sur la limitation…

 La cabale contre l’ancie...

Limogeage déguisé du magistrat Mardochée Kilanyossi : l’Unamab s’indigne et invite le gouvernement à rapporter immédiatement sa décision

Limogeage déguisé du magistrat Mard…

Le capitaine Patrice Trék...

Prev Next