Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Confection du fichier électoral national : Safran-Is, une société française à surveiller de très près au Bénin
Menu
RSS

Confection du fichier électoral national : Safran-Is, une société française à surveiller de très près au Bénin

Confection du fichier électoral national : Safran-Is, une société française à surveiller de très près au Bénin

Réuni en conseil des ministres le vendredi 18 novembre 2016, le gouvernement s’est penché, entre autres, sur le «recensement administratif à vocation d’identification de la population». Le marché a été attribué en gré à gré à la société française Safran-Is pour «mettre en œuvre une solution informatisée et personnalisée de recensement des populations et, à terme, de constitution d’un fichier national centralisé et de personnalisation des titres d’identification officiels». Sur cette base, le Conseil a autorisé le recensement administratif à vocation d’identification de la population et la signature par le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique et le Ministre de l’Economie et des Finances, d’un Contrat d’acquisition de matériels, logiciels, licences et services avec la Société Safran-Is. Le Conseil a en outre mis en place, par décret, un Comité technique de pilotage du recensement administratif à vocation d’identification de la population. Le Comité technique de pilotage assurera la coordination technique des opérations, en relation avec l’opérateur technique. Un Comité interministériel de supervision a été mis en place. Enfin, sur cette question, le Conseil a adopté le décret définissant les modalités du recensement administratif à vocation d’identification de la population. Voilà comment l’avenir de tout un peuple a été confié à Safran-Is.

L’annulation des résultats de l’élection présidentielle au Kénya fait enfler la polémique sur le choix de cette société. En effet, c’est la qualité du fichier électoral Kenyan qui est remise en cause par la Cour Suprême. D’où l’inquiétude des Béninois. Invité sur l’émission «100 % Bénin» de Sikka TV, Clotaire Olihidé, juriste et spécialiste des questions électorales, a évoqué un certain nombre de faits qui retirent toute crédibilité à la société Safran. Il s’agit en premier lieu de la qualité de ses prestations qui, selon lui, laisse à désirer. Il donne pour preuve, les dernières prestations de la société française en Guinée Conakry et au Ghana. «Quand Safran est intervenue en Guinée Conakry, le fichier qui en est sorti est impropre. (…) Lorsqu’elle est intervenue au Ghana, ça été pareil», a fait savoir Clotaire Olihidé, indiquant que ces deux pays ont été contraints de débourser de nouvelles ressources et faire appel à d’autres opérateurs pour reprendre le travail.

Outre la qualité des prestations, le juriste reproche également à la société Safran son implication dans des affaires de corruption notamment en Côte d’Ivoire, au Nigeria et au Mali.

Au vu de ces différents éléments, Clotaire Olihidé pense que c’est une grave erreur d’avoir attribué le recensement administratif à vocation d’identification de la population au groupe français.

Pour les partisans du gouvernement, ces accusations ne sont pas fondées. «L’annulation des résultats des élections présidentielles au Kenya par la Cour d’Appel entretient sur les réseaux aux Bénin une campagne de désinformation à laquelle il convient d’apporter quelques précisions. S’il est vrai que le fichier électoral Kenyan qui est aujourd’hui sujet à polémiques a été bâti par le groupe international SAFRAN IS, leader mondial en matière de sécurisation de données biométriques, il faut préciser que le contrat qui lie cette société au Bénin et qui a d’ailleurs été validé par le Conseil des Ministres du 18 novembre 2016, n’a pas vocation à confectionner pour le Bénin un fichier électoral, comme certains internautes le distillent sur les réseaux», clarifie une source proche de la Présidence de la République du Bénin. «Le groupe SAFRAN IS selon le contrat qui le lie au Bénin mettra en place le RAVIP (Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population). Le RAVIP dont SAFRAN IS sera le bras technique et qui va démarrer en novembre 2017 selon le chronogramme établi, vise à terme à doter tous les Béninois, du berceau à la tombe, d'un identifiant qu’ils soient sur le territoire ou de la diaspora. C'est en quelque sorte une carte unique qui va faciliter la vie et les démarches administratives à tous. Une option de Patrice Talon qui vient définitivement régler les problèmes de souches qui posent d’énormes difficultés aux Béninois pour se faire établir une pièce d’identité. Les premières phases de sensibilisation et d'information par cibles sur l'opération ont d’ailleurs déjà démarré. Le code électoral du Bénin est assez clair sur le processus d’élaboration du fichier électoral. Le méconnaître ou faire semblant dans le seul but de semer la confusion dans l’opinion publique relève de la mauvaise foi», précise la source.

Mais ces explications n’ont pas convaincu les Béninois, qui continuent de se méfier de Safran, estimant qu’elle peut, d’une manière ou d’une autre, manipuler le fichier électoral national pour servir les intérêts de Talon. D’où l’appel à la vigilance pour surveiller Safran-Is comme le lait sur le feu.

 

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Nominations de greffiers en chef et d’assistants de greffiers en chef : le Syntrajab relève des irrégularités, violations et incohérences

Nominations de greffiers en chef et…

Déclaration du BDN/Syntra...

Enregistrement des marques suivant le protocole de Madrid : l’Anapi sensibilise les inventeurs béninois

Enregistrement des marques suivant …

L’Agence nationale de la ...

Privatisation sauvage, inhumaine et opaque des entreprises publiques : la Cstb dénonce la politique de tout privé et de l’Etat minimum de Talon

Privatisation sauvage, inhumaine et…

Les participants au 5ème ...

Exécution de contrats léonins par le Gouvernement du Bénin au profit de Bénin Control SA : la lettre du PLP à la DG du Fmi Christine Lagarde

Exécution de contrats léonins par l…

Le Parti pour la Libérati...

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrog…

Machines agricoles à Mari...

Création des classes sportives : une innovation saluée par tous les acteurs

Création des classes sportives : un…

Subdiviser le territoire ...

Mis aux arrêts de rigueur du capitaine Patrice Trèkpo : les forestiers s’indignent et appellent le peuple au secours

Mis aux arrêts de rigueur du capita…

La situation qui prévaut ...

Sécurité privée au Bénin : rencontre de vérité entre Modeste Toboula et les promoteurs, ce jour

Sécurité privée au Bénin : rencontr…

Le préfet du littoral Mod...

Reprise des intox sur la limitation du mandat présidentiel : en 2013, rien n’opposait Yayi à Dossou

Reprise des intox sur la limitation…

 La cabale contre l’ancie...

Limogeage déguisé du magistrat Mardochée Kilanyossi : l’Unamab s’indigne et invite le gouvernement à rapporter immédiatement sa décision

Limogeage déguisé du magistrat Mard…

Le capitaine Patrice Trék...

Prev Next