Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Soutien à l’action gouvernement : «Bénin en route» se trompe de route, la coalition ne peut tuer une mouche
Menu
RSS

Soutien à l’action gouvernement : «Bénin en route» se trompe de route, la coalition ne peut tuer une mouche

Soutien à l’action gouvernement : «Bénin en route» se trompe de route, la coalition ne peut tuer une mouche

Jean-Baptiste Hounguè, président de la coalition «Bénin en route» dans son discours au palais des congrès ce samedi 19 août 2017 a déclaré : "Tel que vous vous êtes mobilisés ce matin, mobilisés-vous pour libérer ce pays de la corruption et de la mal gouvernance...". Donc les jeunes qui soutiennent Talon sont aussi conscients de la gravité de la situation. Ils reconnaissent eux-mêmes que le Bénin est gangrené par "la corruption et la mal gouvernance" et qu'il y a lieu pour "les jeunes" de se battre pour "libérer le pays". Mais depuis 16 mois, l'opposition ne fait que dénoncer ça. Pourquoi l'accuse-t-on alors de rage ? En tout cas, cette fois-ci, la dénonciation vient des jeunes du «Bénin en route».

Dans une lettre adressée au ministre des finances, le chef de l’Etat avait reconnu l'existence des marchés publics de gré à gré sous son régime, accusation que ses proches avaient toujours rejetée, avant la publication de sa lettre. Voilà Jean-Baptiste Hounguè qui confirme "la corruption et la mal gouvernance" qui sévissent sous Patrice Talon.

Avant ces deux aveux, c'est Abdoulaye Bio Tchané qui, contrairement à ses déclarations acerbes sur le bilan de l'ancien régime, avait reconnu et salué les prouesses du président Boni Yayi en matière de création d'emplois, d'amélioration du climat des affaires et d'atteinte des Omd et Odd, devant des responsables de la BAD.

 

 

 

L’opinion d’Irénée Amondo sur sa page facebook

 

 

«Après Bénin révélé, voici Bénin En Route, un piège pour TALON. Véritable canular, la coalition portée sur les fonts baptismaux le samedi 19 Août 2017 pour soutenir le chef de l'Etat vise d'abord à servir les intérêts des artisans de la 25ème heure qui avaient travaillé contre le succès du candidat Patrice Talon en 2016. La configuration de la coalition en dit long sur les réelles intentions des membres du bureau de BER. SYLVAIN ZOHOUN, Dg CNSR sous Boni Yayi, coordonnateur des Fcbe du Littoral, directeur de campagne dans le littoral de Lionel Zinsou pendant la dernière élection présidentielle, candidat suppléant aux élections législatives passées, est 1er chargé de mission du président Jean Baptiste Houngue. Les dix des 13 postes que compte la coalition, sont occupés par des menus fretins militants de mouvements politiques créés après la victoire de Talon. La coalition à part ses intentions d'accompagner Patrice Talon est similaire à l'UMPP créée en 2008 sous Yayi et dirigée par Laourou GRÉGOIRE. Après 3 mois, Cette union a disparu quand Yayi a compris que l'Umpp est un panier à crabe qui met en difficulté sa vision du changement. Bénin en route est comme l'Umpp, la coalition n'a aucune feuille de route à part les positionnements pour 2019 qui pourraient mettre le président en difficulté cette action est menée sans consulter la coalition de la rupture qui a porté le candidat Talon au pouvoir. Jean-Baptiste président du BER en a conscience même si pour le moment, il s'est fait entouré de profiteurs politiques. Plus de 60 mouvements auraient adhéré à la coalition et une quarantaine seraient à la porte pour intégrer l'alliance. A-t-il fait savoir au terme du congrès. Mais ce sont juste des annonces pour rassurer Patrice Talon. Parce qu'en réalité, aucune liste de partis où mouvements n'a été rendue publique pour présenter les membres de la coalition. On apprend que la coalition a été créée sans l'avis des caciques du nouveau départ. Elle a été mise sur pieds dans la précipitation pour plaire au chef qui ne tardera pas à prendre ses distances vis-à-vis de ce regroupement d'opportunistes politiques.»

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Nominations de greffiers en chef et d’assistants de greffiers en chef : le Syntrajab relève des irrégularités, violations et incohérences

Nominations de greffiers en chef et…

Déclaration du BDN/Syntra...

Enregistrement des marques suivant le protocole de Madrid : l’Anapi sensibilise les inventeurs béninois

Enregistrement des marques suivant …

L’Agence nationale de la ...

Privatisation sauvage, inhumaine et opaque des entreprises publiques : la Cstb dénonce la politique de tout privé et de l’Etat minimum de Talon

Privatisation sauvage, inhumaine et…

Les participants au 5ème ...

Exécution de contrats léonins par le Gouvernement du Bénin au profit de Bénin Control SA : la lettre du PLP à la DG du Fmi Christine Lagarde

Exécution de contrats léonins par l…

Le Parti pour la Libérati...

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrog…

Machines agricoles à Mari...

Création des classes sportives : une innovation saluée par tous les acteurs

Création des classes sportives : un…

Subdiviser le territoire ...

Mis aux arrêts de rigueur du capitaine Patrice Trèkpo : les forestiers s’indignent et appellent le peuple au secours

Mis aux arrêts de rigueur du capita…

La situation qui prévaut ...

Sécurité privée au Bénin : rencontre de vérité entre Modeste Toboula et les promoteurs, ce jour

Sécurité privée au Bénin : rencontr…

Le préfet du littoral Mod...

Reprise des intox sur la limitation du mandat présidentiel : en 2013, rien n’opposait Yayi à Dossou

Reprise des intox sur la limitation…

 La cabale contre l’ancie...

Limogeage déguisé du magistrat Mardochée Kilanyossi : l’Unamab s’indigne et invite le gouvernement à rapporter immédiatement sa décision

Limogeage déguisé du magistrat Mard…

Le capitaine Patrice Trék...

Prev Next