Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Concours frauduleux à la Cnss : A quand des sanctions appropriées contre les fautifs ?
Menu
RSS

Concours frauduleux à la Cnss : A quand des sanctions appropriées contre les fautifs ?

Concours frauduleux à la Cnss : A quand des sanctions appropriées contre les fautifs ?

A quand la sanction à l'encontre des présumés fautifs dans ce feuilleton de concours frauduleux à la Cnss? Le gouvernement cautionne-t-il l'impunité. La posture du silencieux-complice adopté par les chantres de la rupture est inquiétante malgré les dénonciations des citoyens.

 «…Je ferai de la lutte contre la corruption un combat de tous les instants et de tous les jours et qui n’épuiseront pas les efforts inlassables de la justice et de la société civile destinés à mettre un terme à l’impunité. À cet égard et pour en donner le gage nécessaire, je déclare du haut de carte tribune, que non seulement je m’y suis préparé mais j’affirme que je suis déjà prêt maintenant et tout de suite…», déclarait le Chef de l’Etat, Patrice Talon, le jour de son investiture, devant les membres de la cour constitutionnelle,  les membres des institutions de la République, les corps diplomatiques et consulaires et le peuple béninois tout entier. Un message plein d’espoir et d’assurance mais qui est dépourvu de tout son sens au regard de la manière dont certains dossiers sont traités aujourd’hui dans la République. En réalité, dans le contexte actuel, c’est plus qu'un secret de polichinelle qu’il y a un grand fossé entre ce qui est dit et ce qui est fait et se fait au sommet de l’Etat. Les actes ne suivent souvent pas les paroles mielleuses. Sinon, comment comprendre que plus de deux (02) mois après l’annulation du concours frauduleux organisé au profit de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss), les sanctions contre les présumés coupables de cette maldonne qui ternit l’image de la rupture peinent à tomber. Malgré les appels incessants des forces sociales, des organisations de lutte contre la corruption notamment l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), rien n’y fit dans ce sens. Alors que dans le même temps, le gouvernement, à son arrivée au pouvoir en Avril 2016, avait non seulement annulé  le supposé concours  frauduleux au niveau du Ministère  de l’économie et des finances organisé par le régime précédent mais aussi engagé des poursuites judiciaires à l’encontre des mis en cause. Les noms de ces derniers ont même été vilipendés à grands renforts médiatiques. Mais depuis que le concours frauduleux de la Cnss a défrayé la chronique dans l'opinion et même a été annulé, c’est le silence radio qui caractérise l'attitude du Gouvernement face à la situation. Personne n’en parle plus. Du côté des associations de lutte contre la corruption, c’est un multiséculaire indescriptible. Sans risque de se tromper, les sanctions sont infligées selon l’appartenance ou le bord politique du mis en cause ou du présumé fautif. Ceux qui sont au paradis sont sauvés et ne doivent pas s’inquiéter mais ceux qu’on pressent ‘’opposants’’ peuvent faire l’objet de poursuites judiciaires au cas où ils commettraient des forfaits. Cette politique de poursuite judiciaire sélective ne peut faire avancer le pays. Le Gouvernement doit donc au plus pressé corriger le tir en sanctionnant les présumés mis en cause dans le cadre du concours de recrutement de 94 agents au niveau de la Cnss.

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Nominations de greffiers en chef et d’assistants de greffiers en chef : le Syntrajab relève des irrégularités, violations et incohérences

Nominations de greffiers en chef et…

Déclaration du BDN/Syntra...

Enregistrement des marques suivant le protocole de Madrid : l’Anapi sensibilise les inventeurs béninois

Enregistrement des marques suivant …

L’Agence nationale de la ...

Privatisation sauvage, inhumaine et opaque des entreprises publiques : la Cstb dénonce la politique de tout privé et de l’Etat minimum de Talon

Privatisation sauvage, inhumaine et…

Les participants au 5ème ...

Exécution de contrats léonins par le Gouvernement du Bénin au profit de Bénin Control SA : la lettre du PLP à la DG du Fmi Christine Lagarde

Exécution de contrats léonins par l…

Le Parti pour la Libérati...

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrog…

Machines agricoles à Mari...

Création des classes sportives : une innovation saluée par tous les acteurs

Création des classes sportives : un…

Subdiviser le territoire ...

Mis aux arrêts de rigueur du capitaine Patrice Trèkpo : les forestiers s’indignent et appellent le peuple au secours

Mis aux arrêts de rigueur du capita…

La situation qui prévaut ...

Sécurité privée au Bénin : rencontre de vérité entre Modeste Toboula et les promoteurs, ce jour

Sécurité privée au Bénin : rencontr…

Le préfet du littoral Mod...

Reprise des intox sur la limitation du mandat présidentiel : en 2013, rien n’opposait Yayi à Dossou

Reprise des intox sur la limitation…

 La cabale contre l’ancie...

Limogeage déguisé du magistrat Mardochée Kilanyossi : l’Unamab s’indigne et invite le gouvernement à rapporter immédiatement sa décision

Limogeage déguisé du magistrat Mard…

Le capitaine Patrice Trék...

Prev Next