Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Propagande du gouvernement pour endormir les Béninois : les cantines scolaires ne sont pas une nouvelle mesure de Talon
Menu
RSS

Propagande du gouvernement pour endormir les Béninois : les cantines scolaires ne sont pas une nouvelle mesure de Talon

Propagande du gouvernement pour endormir les Béninois : les cantines scolaires ne sont pas une nouvelle mesure de Talon

Le projet de relance des cantines scolaires gouvernementales dans 1574 écoles primaires publiques à compter de la prochaine rentrée scolaire n’est pas une nouvelle mesure.«Chaque école, sa cantine scolaire à l’horizon 2025» est une vision de l’ancien Chef de l’Etat, Dr Thomas Boni Yayi, et non du gouvernement actuel. C’est du moins l’avis justifié du conseiller pédagogique à la retraite Dieudonné YEKPEHETON. Face à la propagande du gouvernement actuel autour de ce projet, il a tenu à apporter les clarifications nécessaires qui s’imposent, afin de siffler la fin de la récréation. «Il est évident que le projet de relance du Gouvernement de la rupture, faisant l’objet d’une campagne pompeuse de communication n’est qu’une suite logique des recommandations du deuxième forum sur l’alimentation organisée par le régime du changement», a-t-il fait observer.

«S’il est vrai que le régime de la rupture entend mobiliser 7,2 milliards par an pour l’alimentation scolaire, il n’en est pas moins vrai que le régime de Changement avait toujours mobilisé également 7,2 milliards par an avec le soutien des PTF’s au profit des écoles.Si ce projet arrive à se concrétiser, il apportera des réponses adéquates aux défis majeures relevés par le régime du Dr YAYI, notamment : le problème institutionnel au niveau des organes locaux, communaux et départementaux de gestion des cantines scolaires. C’est pour cela que l’approche multisectorielle a été fortement recommandée. Dans cette approche, le PAM était déjà identifié pour assurer la logistique, les producteurs locaux devant être encouragés dans le choix de produits alimentaires pour permettre de promouvoir la microéconomie», a-t-il souligné, estimant qu’«il n’y a rien sous le soleil».«Le régime du Dr YAYI Boni avait déjà montré la voie avec des actions concrètes. Les acquis sociaux dans le domaine des cantines scolaires sous l’ancien régime sont perceptibles. Le gouvernement de la «Rupture» doit se mettre au travail pour poursuivre l’œuvre entamée par son prédécesseur au lieu de passer son temps dans les promesses non tenues, les discours vides et les engagements vains, créant du coup un dangereux fossé entre lui et les citoyens», martèle Dieudonné YEKPEHETON, avant de rappeler qu’environ 7,2 milliards ont été mobilisés par an pour l’alimentation de 2409 écoles impactant plus de 500.000 élèves. «Le nombre d’écoles à cantines scolaires est passé de 813 en 2006 à 2350 en 2015. Soit un taux de couverture de 16 % à 30%. Ainsi 497 568 élèves mangent à l’école ce qui correspond à environ 29% des élèves contre 19% en 2006. Cette disposition impacte environ 182 624 filles», a-t-il indiqué. Comme pour montrer les efforts consentis sous le président Boni Yayi. Que retiendra-t-on de son successeur en 2021 ? Wait and see.

 

 

Opinion du conseiller pédagogique Dieudonné YEKPEHETON sur les cantines scolaires

 

 

Le projet de relance des cantines scolaires gouvernementales dans 1574 écoles primaires publiques à compter de la rentrée 2017 n’est pas une nouvelle mesure

 

 

Le peuple attend des actes concrets et non la gouvernance par la ruse, la rage, le mensonge, l’intoxication et la manipulation

 

Dans le cadre de la mise en œuvre d’une politique d’accès et de maintien des élèves à l’école, notamment dans les zones rurales et/ou défavorisées, la République du Bénin, à travers tous les régimes qui se sont succédés, a retenu l’alimentation scolaire comme une des mesures essentielles visant à corriger les faibles taux de scolarisation et de rétention.

Ainsi, pour éviter qu’aucun enfant n’aille encore à l’école le ventre vide, avec l’appui des PTF’s, plusieurs expériences de cantines scolaires ont été mises en œuvre pour renforcer les cantines gouvernementales : UNICEF, DANIDA, CRS, PAM, PME.

Avec le régime du Dr YAYI Boni, et surtout avec le coaching personnel du Président YAYI Boni, le PME a soutenu les efforts du gouvernement dans sa vision : Chaque école, sa cantine scolaire à l’horizon 2025.

 

Résultats

 

Environ 7,2 milliards mobilisés par an pour l’alimentation de 2409 écoles impactant plus de 500.000 élèves.

Le nombre d’écoles à cantines scolaires est passé de 813 en 2006 à 2350 en 2015. Soit un taux de couverture de 16 % à 30%.

Ainsi 497 568 élèves mangent à l’école ce qui correspond à environ 29% des élèves contre 19% en 2006.

Cette disposition impacte environ 182 624 filles.

 

Les sources de financements sont réparties comme il suit :

  • Gouvernement : 1,5 milliard pour 1307 écoles et 265.153 élèves
  • PME (Partenariat mondial pour l’éducation) : 1,7 milliard pour 89.083 élèves provenant de 396 écoles dans 17 communes et 6 départements ;
  • PAM (Programme alimentaire mondial): 2 milliards pour 125.000 élèves provenant de 562 écoles ;
  • CRS (Catholic relief services): 2 milliards pour 39.765 élèves provenant de 144 écoles

 

 

Principales actions

Le régime du changement dans sa vision stratégique d’offrir une éducation à tous les enfants du Bénin à travers un taux d’achèvement et de rétention appréciable a initié et soutenu plusieurs actions de promotion des cantines scolaires dont les plus essentielles sont les suivantes :

-         L’érection en 2013 de la Direction d’Alimentation Scolaire, autre fois Cellule de Coordination de l’Alimentation Scolaire qui dépendait de la Direction de la Promotion de la Scolarisation(DPS);

-         L’organisation d’un diagnostic sur l’alimentation scolaire au Bénin avec un outil de la Banque Mondiale (SABER) en 2014 ;

-         L’élaboration et l’adoption en Octobre 2014 de la Politique Nationale d’Alimentation Scolaire (PNAS) ;

-         La création et l’approvisionnement d’une ligne budgétaire au niveau du gouvernement au profit de l’alimentation scolaire ;

-         Signature en 2013 d’une convention cadre d’un montant de 1.051.103.904 FCFA, entre le Ministère des Enseignements maternel et primaire et le PAM, sur financement des Fonds communs budgétaires et relative à l’assistance alimentaire en milieu scolaire dans le cadre du PDDSE 2006-2015. Ce programme consiste à mettre en place des cantines scolaires au niveau de 300 écoles ciblées, à servir des repas chauds à l’école et à installer un dispositif de suivi des prestations.

-         L’organisation en 2015 du deuxième forum sur l’alimentation scolaire sur le thème : Investir sur l’alimentation scolaire c’est promouvoir le développement durable au BENIN. Ce forum conjointement organisé par le Centre d’Excellence contre la faim du PAM au Brésil et le PAM, et qui a mobilisé du 16 au 18 novembre, les délégations étrangères, les PTF’s, les ONG, les personnalités et les cadres de l’administration béninoise, a permis d’établir un consensus autour des stratégies opérationnelles de mise en œuvre de la Politique nationale de l’Alimentation scolaire et du modèle intégré de l’Alimentation scolaire durable.

 

Retombées

Les avancées notables des actions du régime du Dr YAYI Boni ont été appréciées au-delà des frontières. Ainsi déjà en 2015 le PAM a étendu ses interventions sur 386 nouvelles écoles choisies dans 17 communes du Bénin. Les préalables relatifs à la sélection des ONG pour la mise en place des comités de gestion étaient bien avancés avant le départ du régime.

 

Difficultés à l’heure du Bilan

 

Cette nouvelle réforme au service d’une relève équitable et de qualité est confrontée à de nombreux problèmes d’ordre institutionnel, technique et éthique.

L’organisation du deuxième forum sur l’alimentation scolaire a permis de faire plusieurs recommandations suite aux faiblesses constatées sur le parcours ; il s’agit essentiellement de ce qui suit :

 

üSur le plan institutionnel

Il faut reconnaitre que la Direction nationale de l’Alimentation scolaire est constituée de personnel peu qualifié et disposant de capacités très limitées en matière de mise en œuvre de la réforme. Ainsi, le montage des documents de gestions et la mobilisation des ressources financières et matérielles sont souvent des opérations exagérément consommatrices de temps ;

A cela s’ajoute les organes départementaux, communaux et locaux de gestions des cantines scolaires qui sont pour la plupart inoppérationnels.

üSur le plan technique

La mise en place des vivres dans les écoles constitue une phase importante de matérialisation de la réforme mais qui est fortement dépendante des prestataires de services qui en général n’ont pas des moyens roulants appropriées.

Par ailleurs, la Direction de l’alimentation scolaire ne dispose pas de magasins de stockage de vivres répondant aux normes. Ce qui se matérialise par l’utilisation des salles de classes ou des locaux des Circonscriptions scolaires pour la livraison des vivres. Cela constitue indubitablement des risques de déperdition, d’avaries ou de retenues frauduleuses de vivres au détriment des écoles.

üSur le plan éthique,

Il faut souligner les cas de malversations constatés au niveau de certains parents d’élèves, des responsables administratifs et des prestataires de services. Ces actes de corruption et de détournement ont été dénoncés, et sur instructions du Conseil des Ministres, ont fait l’objet des sanctions administratives en attendant les sanctions pénales.

 

 

Perspectives

  • inscrire l’alimentation scolaire comme une priorité dans la nouvelle lettre de politique éducative post 2015 en cours de préparation ;
  • créer une agence autonome en charge de l’alimentation scolaire, sous tutelle du MEMP ;
  • disposer d’un Plan opérationnel budgétisé de mise en œuvre de la PNAS sur les 05 ans;
  • adopter une approche pédagogique et nutritionnelle des jardins et champs scolaires ;
  • mettre en place un fonds national de solidarité en faveur de l’alimentation scolaire alimenté par l’Etat, le secteur privé et la diaspora;
  • élaborer un plan intégré de communication ;
  • promouvoir la production locale pour l’approvisionnement des cantines scolaires; 
  • mettre en place un dispositif d’achat direct de produits auprès de petits producteurs;

 

Conclusion

 

Il est évident que le projet de relance du Gouvernement de la rupture, faisant l’objet d’une campagne pompeuse de communication n’est qu’une suite logique des recommandations du deuxième forum sur l’alimentation organisée par le régime du changement.

A ce titre le gouvernement du PR Patrice TALON doit passer aux actes et s’abstenir d’ignorer l’héritage des autres régimes. Il doit être humble et arrêter de ternir l’image des autres et d’empoisonner le peuple. Trop c’est trop. Tout ceci c’est l’arme des faibles.

S’il est vrai que le régime de la rupture entend mobiliser 7,2 milliards par an pour l’alimentation scolaire, il n’en est pas moins vrai que le régime de changement avait toujours mobilisé également 7,2 milliards par an avec le soutien des PTF’s au profit des écoles.

Si ce projet arrive à se concrétiser, il apportera des réponses adéquates aux défis majeures relevés par le régime du Dr YAYI, notamment : le problème institutionnel au niveau des organes locaux, communaux et départementaux de gestion des cantines scolaires. C’est pour cela que l’approche multisectorielle a été fortement recommandée. Dans cette approche, le PAM était déjà identifié pour assurer la logistique, les producteurs locaux devant être encouragés dans le choix de produits alimentaires pour permettre de promouvoir la microéconomie.

Comme quoi, il n’y a rien sous le soleil. Le régime du Dr YAYI Boni avait déjà montré la voie avec des actions concrètes. Les acquis sociaux dans le domaine des cantines scolaires sont perceptibles. Le gouvernement de la «Rupture» doit se mettre au travail pour poursuivre l’œuvre entamée par son prédécesseur au lieu de passer son temps dans les promesses non tenues, les discours vides et les engagements vains, créant du coup un dangereux fossé entre lui et les citoyens.

 

Dieudonné YEKPEHETON, conseiller pédagogique à la retraite

17 Commentaires

  • KennithRaw
    KennithRaw mercredi 20 septembre 2017 16:19 Lien vers le commentaire

    buy viagra in vadodara
    viagra without prescription
    generic viagra online us
    viagra without a doctor prescription
    generic viagra india quality

    Rapporter
  • DonnieUrimi
    DonnieUrimi lundi 18 septembre 2017 04:31 Lien vers le commentaire

    cialis pills description
    cialis online pharmacy
    cialis pills south africa
    cialis from canada
    buy generic viagra cialis

    Rapporter
  • CarlosFak
    CarlosFak samedi 16 septembre 2017 02:59 Lien vers le commentaire

    sildenafil citrate generic cipla
    viagra online
    buy viagra online
    often should take 20mg cialis
    buy cialis
    buy cialis
    can you buy viagra over counter canada

    Rapporter
  • WalterOpize
    WalterOpize mardi 5 septembre 2017 22:18 Lien vers le commentaire

    how to buy viagra over the internet
    viagra without doctor
    buy generic viagra south africa
    viagra without doctor
    donde comprar viagra sin receta en capital federal

    Rapporter
  • payday loans online

    california payday loans online
    payday loans online
    bad credit personal loans massachusetts

    Rapporter
  • MichaelAporp
    MichaelAporp lundi 4 septembre 2017 07:31 Lien vers le commentaire

    buy cheap generic viagra uk
    viagra without doctor
    buy bulk viagra
    viagra without doctor
    ja tem viagra generico

    Rapporter
  • EdwardTut
    EdwardTut samedi 2 septembre 2017 10:08 Lien vers le commentaire

    best way cut viagra pill half
    viagra without doctor
    generic viagra products
    viagra without prescription
    buy viagra walmart

    Rapporter
  • EddieRiz
    EddieRiz vendredi 1 septembre 2017 22:30 Lien vers le commentaire

    online pharmacy cheap viagra
    viagra without doctor
    online prescription viagra canada
    viagra without a doctor prescription
    viagra new zealand sale

    Rapporter
  • BobbyhaW
    BobbyhaW vendredi 1 septembre 2017 09:56 Lien vers le commentaire

    best place to buy cialis
    cialis professional for sale
    buy cialis melbourne
    cialis professional
    buy cialis online in u.k

    Rapporter
  • Charlesbef
    Charlesbef lundi 28 août 2017 12:42 Lien vers le commentaire

    can you get a prescription for viagra online
    viagra online
    comprar online viagra
    viagra online
    viagra sales history

    Rapporter

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Nominations de greffiers en chef et d’assistants de greffiers en chef : le Syntrajab relève des irrégularités, violations et incohérences

Nominations de greffiers en chef et…

Déclaration du BDN/Syntra...

Enregistrement des marques suivant le protocole de Madrid : l’Anapi sensibilise les inventeurs béninois

Enregistrement des marques suivant …

L’Agence nationale de la ...

Privatisation sauvage, inhumaine et opaque des entreprises publiques : la Cstb dénonce la politique de tout privé et de l’Etat minimum de Talon

Privatisation sauvage, inhumaine et…

Les participants au 5ème ...

Exécution de contrats léonins par le Gouvernement du Bénin au profit de Bénin Control SA : la lettre du PLP à la DG du Fmi Christine Lagarde

Exécution de contrats léonins par l…

Le Parti pour la Libérati...

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrog…

Machines agricoles à Mari...

Création des classes sportives : une innovation saluée par tous les acteurs

Création des classes sportives : un…

Subdiviser le territoire ...

Mis aux arrêts de rigueur du capitaine Patrice Trèkpo : les forestiers s’indignent et appellent le peuple au secours

Mis aux arrêts de rigueur du capita…

La situation qui prévaut ...

Sécurité privée au Bénin : rencontre de vérité entre Modeste Toboula et les promoteurs, ce jour

Sécurité privée au Bénin : rencontr…

Le préfet du littoral Mod...

Reprise des intox sur la limitation du mandat présidentiel : en 2013, rien n’opposait Yayi à Dossou

Reprise des intox sur la limitation…

 La cabale contre l’ancie...

Limogeage déguisé du magistrat Mardochée Kilanyossi : l’Unamab s’indigne et invite le gouvernement à rapporter immédiatement sa décision

Limogeage déguisé du magistrat Mard…

Le capitaine Patrice Trék...

Prev Next