Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
FSP : communiqué à propos de la demande de trêve aux forces sociales en lutte
Menu
RSS

FSP : communiqué à propos de la demande de trêve aux forces sociales en lutte

FSP : communiqué à propos de la demande de trêve aux forces sociales en lutte

AKE NATONDE EN MISSION POUR TALON AFIN D’ENDORMIR LE PEUPLE

Dans un article intitulé : « Marche de protestation contre le régime de la rupture : l’appel de AKE NATONDE pour une trêve des forces sociales et syndicales », publié dans le journal La Nouvelle Tribune N°3536 du vendredi 23 juin 2017, on lit ceci : « Pour moi, le moment choisi pour protester contre ce qui ne va pas dans notre pays n’est pas judicieux. Je suggère qu’on donne un peu de répit au chef de l’Etat, le temps qu’il recouvre toute sa santé, après les dures épreuves qu’il vient de traverser…Donnons-lui le temps de traverser sa période de convalescence avant de manifester contre lui…C’est pour cette raison qu’il appelle les forces sociales, syndicales et politiques réunies au sein du Front pour le Sursaut Patriotique (FSP), à la tolérance ». Cette intervention appelle plusieurs remarques.

1- Dans le compte-rendu du Conseil des Ministres du 19 juin 2017 qui a fait le point sur l’état de santé du chef de l’Etat, il est dit : « Le Chef de l’Etat tient à rassurer le peuple béninois qu’il est totalement rétabli, qu’il exerce pleinement ses prérogatives constitutionnelles et qu’il poursuit inlassablement la noble mission qui lui a été confiée. »

2- Il a si bien poursuivi « la noble mission » qui lui a été confiée qu’au conseil des ministres du mercredi 21 juin 2017, il a décidé de «  la dissolution anticipée de Libercom SA, et de Bénin Télécoms Infrastructures, la sélection d’un partenaire pour la gestion commerciale et la maintenance des équipements transférés à la société de patrimoine, la sélection d’un partenaire pour la gestion de type privé de Bénin Télécoms Services », plongeant des centaines de travailleurs et leurs familles dans le désarroi.

3- AKE NATONDE, en tant que parlementaire est théoriquement chargé du contrôle de l’action gouvernementale. Le Conseil des ministres affirme que le Chef de l’Etat est totalement rétabli ; lui apparemment, détient des informations contraires et dit qu’il est en convalescence. S’il était un vrai député, il devrait interpeller le gouvernement sur ce que lui-même fait apparaître ouvertement comme un mensonge d’Etat.

4- En ce qui concerne les luttes du Front et de ses organisations membres, elles ne sont pas dirigées contre la personne physique d’une autorité, fut-elle le Chef de l’Etat, mais contre sa politique. Cette politique, celle de TALON,  précipite dans la détresse et quotidiennement à la mort dans l’anonymat, de nombreux citoyens, hommes, femmes et enfants.

5- En effet, tous les jours que Dieu fait, Patrice TALON et son clan, détruisent, liquident, privatisent, volent, amassent, bradent tout ce qu’ils peuvent, vidant le pays de sa substance et précipitant des milliers de travailleurs salariés, d’artisans, de vendeuses de marchés et de bords des rues, au chômage et dans la détresse. Ainsi, l’homme ou la femme "déguerpi" qui meurt de crise cardiaque, la femme en couche au CNHU ou à l’HOMEL qui meurt faute de matériel élémentaire pour être césarisée, le licencié de la SONAPRA qui voit son fils mourir dans ses bras faute de moyens, etc...tout cela se déroule tous les jours, dans nos maisons et chaumières par la politique de TALON.

6- Certes, la santé de Patrice TALON, Chef de l’Etat est un objet de préoccupation de tout citoyen. Nous au FSP, nous en sommes préoccupés et nous ne pouvons que lui souhaiter prompt rétablissement.

Mais la santé de tous les autres citoyens nous préoccupe et doit préoccuper tout homme bien pensant, surtout s’il est élu représentant du peuple. Autrement, c’est penser qu’il y a deux catégories d’hommes, "les hommes et les sous-hommes". Les derniers peuvent mourir et on s’en fout ; on ne s’émeut que pour la santé des premiers. Nous au FSP, nous nous opposons à cette émotion sélective. Mais ce que fait AKE NATONDE.

7- En tant que représentant du peuple, AKE NATONDE devait compatir et se mettre aux côtés de ce dernier. Il devait plutôt demander à TALON et son clan d’arrêter la destruction du pays et les agressions contre le peuple.

8- Même si, au lieu de son rôle de député, AKE se donne un rôle de médiateur, il devrait savoir qu’une trêve implique au moins deux parties en conflit. Et que pour être impartial, il faut demander à toutes les parties et non à une seule d’observer une trêve pendant que l’autre continue ses agressions.

9- La demande unilatérale de trêve aux organisations du Front montre les véritables intentions de M. AKE NATONDE : tenter de ligoter les travailleurs et endormir le peuple pour la quiétude du pouvoir. Il se fait vraiment le défenseur de TALON et de sa politique.

10- Notre député, qui a volé assez d’argent sous le pouvoir précédent, en faisant cette intervention, espère que TALON l’intègre dans son clan pour qu’il continue de participer plus voracement et impunément aussi au festin.

 

Cotonou, le 29 juin 2017

Pour le FSP

Le Porte-parole

Jean Kokou ZOUNON

47 Commentaires

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Malgré les directives du FMI : le taux d'endettement public du Bénin monte d’un cran

Malgré les directives du FMI : le t…

Le gouvernement s'est eng...

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété et consorts confiés à OFMAS International : un gros scandale politico-financier de 164,5 milliards

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété…

Cette fois-ci, le gouvern...

Contrôle du permis de construire dans la ville de Cotonou: l’appel du maire Isidore Gnonlonfoun aux populations

Contrôle du permis de construire da…

Dans un communiqué rendu ...

Plan de Développement Communal 2ème génération : la mairie de Cotonou dans une dynamique participative

Plan de Développement Communal 2ème…

Le processus de collecte ...

Nominations de greffiers en chef et d’assistants de greffiers en chef : le Syntrajab relève des irrégularités, violations et incohérences

Nominations de greffiers en chef et…

Déclaration du BDN/Syntra...

Enregistrement des marques suivant le protocole de Madrid : l’Anapi sensibilise les inventeurs béninois

Enregistrement des marques suivant …

L’Agence nationale de la ...

Privatisation sauvage, inhumaine et opaque des entreprises publiques : la Cstb dénonce la politique de tout privé et de l’Etat minimum de Talon

Privatisation sauvage, inhumaine et…

Les participants au 5ème ...

Exécution de contrats léonins par le Gouvernement du Bénin au profit de Bénin Control SA : la lettre du PLP à la DG du Fmi Christine Lagarde

Exécution de contrats léonins par l…

Le Parti pour la Libérati...

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrog…

Machines agricoles à Mari...

Création des classes sportives : une innovation saluée par tous les acteurs

Création des classes sportives : un…

Subdiviser le territoire ...

Prev Next