Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Renouvellement de la classe politique nationale : le PLP appelle à un dégagisme en 2019
Menu
RSS

Renouvellement de la classe politique nationale : le PLP appelle à un dégagisme en 2019

Renouvellement de la classe politique nationale : le PLP appelle à un dégagisme en 2019

Les Béninois sont unanimes. Le verdict est sévère. La classe politique est «irresponsable», «pourrie», «apatride» et «affairiste». Le commerce politique est juteux. L’heure du nettoyage a sonné. Ils sont pressés d’«aviser». En ligne de mire, les législatives 2019. D’où l’opération «Dégagisme» lancée sur les réseaux sociaux par des Béninois de la diaspora, pour faire des citoyens, le cœur de la vie politique et non le décor, ramener les valeurs républicaines, l’éthique et la morale dans la vie publique.

Depuis le renouveau démocratique, en1990, le constat est identique : on prend les mêmes presque et on recommence. Eternel recommencement.

Le système politique est bien installé, enraciné. Ceux qui en profitent ne veulent pas qu’il s’écroule. Ils font tout pour le maintenir. Ceux qui ont combattu Patrice Talon hier, sans surprise, sont aujourd’hui dans ses bras. Pendant ce temps, on ne parle plus du Bénin, de son développement, de son avenir, de l’avenir des jeunes, des femmes… On parle affaire. «Depuis le 06 avril 2016, on ne parle que de ça», se désole un magistrat à la retraite sous le couvert de l’anonymat.

Prise en otage, instrumentalisée, manipulée à dessein pour préserver les racines du système, la classe politiquen’a jamais été aussi déréglée. Le désastre est à la fois moral et sentimental, un océan de déception, qui met en péril les fondements de la République. Le Bénin est divisé, inquiet, meurtri et incertain.La méfiance des citoyens vis-à-vis des hommes politiques est à son sommet. Le fossé créé est dangereux.

Comment sortir de ce piège ? Comment dépasser cette culture aberrante qui détruit le pays, maintient les populations dans la misère, encourage la transhumance, la corruption, les crimes économiques, l’impunité et la remplacer par une autre qui pourrait sauver la patrie ? Quelle réorganisation politique pour le Bénin ?

La problématique est peut-être moins difficile qu’on ne le croit. Rien ne peut être entrepris sans une prise de conscience du mal qui ronge le pays. Une seule solution : nettoyer complètement la classe politique, la débarrasser de tous les «virus», «cancers» et «poisons» qui tuent la démocratie, le développement et la prospérité et favorisent la misère, le chômage, la corruption, les crimes économiques et l’impunité, afin de redonner espoir au peuple. Le Bénin a besoin aujourd’hui d’une classe politique et d’une Assemblée Nationale dignes pour se relever.

Moderniser la vie politique de notre pays constitue une clé essentielle de la restauration du lien de confiance entre les Béninois et ceux qui les gouvernent. Ce qui passera par le rétablissement d'une véritable éthique politique. Les attentes des Béninois en la matière sont très importantes et ne devraient pas être autant négligées.

Le dégagisme, néologisme qui exprime le rejet de la classe politique actuelle, en est une des manifestations. Seule parade à ce sentiment largement répandu: systématiser le renouvellement du paysage politique, de façon régulière, ce qui amorcera la revitalisation de notre démocratie. En tout cas, c’est la position ferme du Parti pour la Libération du Peuple (PLP). En meeting à Paris, ce samedi 13 mai 2017, son président, Léonce HOUNGBADJI, l’a défendu. Il a appelé à un réel engagement politique des jeunes pour s'engager dans un tel processus. «Les jeunes doivent prendre leurs responsabilités. C’est leur job de sortir les sortants par la petite porte», a-t-il affirmé.

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Election du nouveau Maire de Ouidah : une nouvelle session convoquée pour demain

Election du nouveau Maire de Ouidah…

Par un arrêté en date du ...

Vulgarisation tous azimuts du Pag : le Gradem dénonce «un gâchis sans aucun impact en termes de développement»

Vulgarisation tous azimuts du Pag :…

La propagande indescripti...

Création de la police républicaine : une bombe à retardement, Talon doit rebrousser chemin

Création de la police républicaine …

Depuis l’avènement du nou...

Promotion du chômage au Bénin : le gouvernement suspend le recrutement et l’emploi des enseignants vacataires

Promotion du chômage au Bénin : le …

Le gouvernement de la rup...

Projet Canal Olympia Wologuèdè : Léhady Soglo s’assure du bon déroulement des travaux

Projet Canal Olympia Wologuèdè : Lé…

L’Association des Anciens...

Mandela Day 2017 : les jeunes leaders du Bénin organisent une campagne de Salubrité

Mandela Day 2017 : les jeunes leade…

L’Association des Anciens...

Dilapidation des fonds publics dans la vulgarisation du PAG : le PLP invite le gouvernement à se concentrer sur les priorités des Béninois

Dilapidation des fonds publics dans…

Le 22 juillet dernier, un...

Propagande du gouvernement pour endormir les Béninois : les cantines scolaires ne sont pas une nouvelle mesure de Talon

Propagande du gouvernement pour end…

Le projet de relance des ...

Actualisation du Plan de contingence de la commune de Cotonou : la Mairie de Cotonou anticipe la gestion des risques et catastrophes naturels

Actualisation du Plan de contingenc…

Face à l’ampleur et l’int...

Déstabilisation des partis politiques : Léonce Houngbadji accuse la «Rupture»

Déstabilisation des partis politiqu…

Invité ce mardi 04 juille...

Prev Next