Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Soglo répond à Talon : "Il ne peut pas avoir de tutelle en dehors de la loi"
Menu
RSS

Soglo répond à Talon : "Il ne peut pas avoir de tutelle en dehors de la loi"

Soglo répond à Talon : "Il ne peut pas avoir de tutelle en dehors de la loi"

Dans un entretien à Soleil FM, hier, le maire de la municipalité de Cotonou a défendu sans complexe sa politique de développement. Droit dans ses bottes. Dans cette interview, Léhady V. Soglo ne regrette rien et reste persuadé, en dépit des critiques de ses détracteurs, que sa gestion est saine et participative. A l’en croire, l'action engagée sous l'autorité du conseil municipal rassemble ses administrés et produit des résultats probants.

Face au blocage de certaines de ses activités, le maire de Cotonou pointe du doigt le Gouvernement et la préfecture de Cotonou : "Les projets sont bloqués par la préfecture, je ne sais donc pas ce qu’on me reproche. Jusqu'à l'heure où nous parlons, nos contrats à la direction générale de passation des marchés publics sont bloqués et j'ai sollicité le président de la République pour ce déblocage". En vain.

Léhady V. Soglo se dit prêt à travailler avec l’exécutif, mais dans les règles de l’art. "L'État central et les collectivités locales doivent travailler main dans la main. Nous n'avons aucun intérêt à se mettre en contradiction avec le Gouvernement. Je n’ai pas de problème avec Monsieur Toboula et je n'aimerais pas en avoir. Il ne peut pas avoir de tutelle en dehors de la loi. Nous voulons juste avoir une tutelle apaisée. Je n’ai pas été à sa prise de fonction parce que c’était fait dans le département de l’Atlantique et il m’a envoyé une demande d’explication, j’ai tenu à rappeler qu’il n’y a pas de lien hiérarchique entre lui et moi. Je rappelle qu’il n’y a pas à avoir d’ingérence du préfet Toboula dans ma gestion. Les textes le disent", a-t-il mis au point. "La tutelle n'implique pas une subordination. La tutelle, c'est de l'assistance conseil et le contrôle de la légalité des actes. Je renouvelle ma demande d'une tutelle apaisée à travers des concertations périodiques. En ce qui me concerne, je n'ai pas de problème avec le Gouvernement central, avec la tutelle", a-t-il précisé. "Ma surprise a été grande quand j’ai entendu de tels propos de la bouche du président Talon qui dit que nous n’avons pas de bons rapports avec le pouvoir central. Nous avons mené les démarches pour obtenir une séance de travail avec le Gouvernement pour avancer dessus mais rien n’y fit. Je ne sais donc pas ce que Monsieur Talon me reproche", a-t-il souligné. Comme pour montrer sa bonne foi à dialoguer avec le chef de l’Etat et le Gouvernement, sur les questions de développement.

 

Les vérités du maire sur les déguerpissements

 

Interrogé sur les opérations de déguerpissement à Cotonou, pilotées par la préfecture, le maire Léhady V. Soglo a affirmé qu’il n’a jamais été contre l'opération de libération des espaces publics. "Le 2ème adjoint au maire était au lancement de l'opération. Nous avions été aux réunions préparatoires mais certaines de nos recommandations n'ont pas été prises en compte. Nous avions pris acte et nous avions pris les mesures pour que les personnes déplacées soient relogées dans les marchés secondaires. Les communes et l'État perçoivent des taxes chez les occupants. Les gens voient la politique partout. Je ne pouvais pas rester sans rien faire. Les femmes sont venues se plaindre à la mairie", a-t-il expliqué, avant de s’en prendre directement à l’entourage du chef de l’Etat. "J'ai le sentiment que le chef de l'État n'est peut-être pas bien conseillé", a-t-il fait observer, fustigeant au passage les agissements de ceux qui ne maîtrisent pas ou ignorent royalement les textes sur la décentralisation.

Accusé par le chef de l’Etat d’être coupable et complice de l’installation anarchique des populations, l’autorité municipale n’est pas allée par quatre chemins pour lui répondre : «la mairie de Cotonou n’est ni complice ni coupable». Textes de loi sur la décentralisation à l’appui, il a démontré que rien n’est illégal dans la perception des taxes sur l’occupation du domaine public. Mieux, Léhady V. Soglo a expliqué qu’aussi bien les autres communes que l’Etat central perçoivent également ce type de taxe.  «Je ne peux pas rester les bras croisés face à la détresse de mes populations. J’ai été élu pour soulager leurs peines», a-t-il répondu à ses détracteurs.

 

 

Transfert de Dantokpa

 

S’agissant du transfert des marchés centraux à la mairie, Léhady V. Soglo a exprimé son indignation devant le jeu flou du Gouvernement. "Concernant le marché Dantokpa, la loi est claire. Plus de 10 ans après l'installation des conseils communaux, le marché ne nous a pas été transféré et continue d'être géré par la Sogema. L’Etat a montré son incapacité à gérer ce marché et nous souhaitons que l'État puisse transférer ce marché à la commune", a-t-il indiqué. "La commune organise la gestion des marchés, des gares routières et autres, mais plus de 10 ans après les marchés n’ont jamais été confiés à la mairie conformément aux textes. A la faveur de ce nouveau régime, nous souhaitons que les pourparlers reprennent pour aboutir au transfert dudit marché", a-t-il souhaité.

 

Projet Grand-Nokoué

 

Pour Léhady V. Soglo, le projet Grand-Nokoué "n’existe que sur papier, aucune création officielle n’a encore été faite, il faut donc que cela se concrétise". Il prévient le Gouvernement : "Au palais, le vendredi dernier, il s'agissait pour le Gouvernement de nous expliquer le partenariat État-collectivités locales, de nous entretenir sur les projets à venir dans nos villes. C'est avec beaucoup de joie que nous avions accueilli ces différents projets. Mais nous avions demandé que tous ces projets soient réalisés en respectant les textes qui nous régissent".

 

Bilan à mi-parcours

 

Le maire de Cotonou a profité de cette occasion pour dresser le bilan de ses activités et annoncer des perspectives heureuses pour la ville. "Aujourd'hui, la mairie de Cotonou se porte bien. Nous sommes en train de mettre en œuvre notre programme. Elle pourrait se porter mieux si nous obtenons de l'État central un meilleur accompagnement, si l'État transfert toutes les ressources, si les relations entre nous et la préfecture s'améliorent", a-t-il déclaré. "Avec ou sans l'aide de l'État central nous avancerons, s'il plaît à Dieu. J'essaie de m'entourer des meilleurs parlant des dernières nominations, pour mieux travailler pour les cotonois", a-t-il rassuré. "Nous avons réussi grâce à Dieu à asseoir une majorité confortable à la mairie. Nous sommes sereins. Nous allons agir à transformer Cotonou", a-t-il promis. "Il nous est fait souvent le reproche d'oublier Akpakpa. Le curage se faisait de façon régulière à l'époque où nous avions des contrats avec nos prestataires. L'axe majeur, c'est la salubrité, c'est pourquoi nous avions demandé au chef de l'État de lever le blocus sur nos contrats au niveau de la direction générale de passation des marchés publics", martèle le maire de la capitale économique du Bénin. "Les pôles d'insalubrité observés à Dantokpa et dans la ville ne dépendent pas seulement de nous. Il faut réhabiliter les feux tricolores. Nous allons mettre en place un système de feux pour assurer la mobilité dans la ville de Cotonou. Il y a certaines infrastructures sociocommunautaires qui ont été construites l'année écoulée. Des écoles, des magasins, des toilettes…", a-t-il rappelé.

Reformes de l’administration municipale, gestion améliorée de la salubrité, construction d’infrastructures sociocommunautaires (marchés, écoles, voies pavées) sur fonds propres de la mairie et projets (PUGEMU, PAURAD, PSDCC) pour la construction de plusieurs collecteurs à Akpakpa et dans les autres zones inondables, construction en cours de salles de cinéma et de spectacle (Canal Olympia de wologuèdè) grâce au partenariat entre la mairie et le groupe Bolloré, pavage et assainissement de la voie pavée AGLA MILLENA, achèvement de l’adressage de la ville de Cotonou, démarrage du projet Wifi gratuit dont les travaux vont s’étendre sur d’autres sites… Voilà les actions à mettre à l’actif de l’équipe municipale.

 

 

Positionnement de la Rb

 

"La stabilité et le progrès de notre pays ne peuvent être atteints si seulement si l'État central et les collectivités locales travaillent ensemble. Nous avions voulu laisser le temps au régime de faire son expérience. Certains députés de la RB sans attendre la décision du parti ont fait allégeance au chef de l'État, ça les engage", affirme le président de la Renaissance du Bénin (RB). "Certains se sont précipités pour dire qu'ils accompagnent le Gouvernement. Moi, je prends le temps d'écouter mes militants, ma base. C'est dans l’ADN de la RB de connaître des défections. Pour le moment, je n'ai reçu aucune démission sur ma table. Nous avions eu dans le passé à sanctionner Monsieur Sossouhounto. A l'heure où nous parlons, l'actualité de la RB n'est pas d'aller au Gouvernement, mais si certains députés RB y vont, c'est leur problème", a-t-il expliqué.  Pour le président de la RB, ces députés «confondent vitesse et précipitation». Le bureau politique de la RB va recueillir les positions des uns et des autres avant de prendre une décision. «Je suis le président qui écoute les uns et les autres avant de prendre ma décision», a-t-il annoncé.

Quant à ses ambitions présidentielles en 2021, il "avisera".

Il faut préciser que sur la question du divorce consommé entre Talon et Ajavon, le maire de Cotonou, en homme politique averti, a rappelé au chef de l’Etat un proverbe chinois : «En buvant l’eau de puits, n’oubliez pas ceux qui l’ont creusé avec vous».

24 Commentaires

  • MichaelAxova
    MichaelAxova lundi 25 septembre 2017 02:52 Lien vers le commentaire

    buy cialis online without rx
    cialis online pharmacy
    buy cheap cialis from india
    cialis online pharmacy
    what does cialis pills look like

    Rapporter
  • Derrickzed
    Derrickzed vendredi 22 septembre 2017 20:36 Lien vers le commentaire

    can you buy cialis in hong kong
    cialis online
    where to purchase cialis cheap
    cialis online pharmacy
    buy cialis online in u.k

    Rapporter
  • ScottRhymn
    ScottRhymn jeudi 21 septembre 2017 00:09 Lien vers le commentaire

    use sildenafil 100mg
    viagra without doctor
    viagra online where to buy
    viagra no script
    price viagra norge

    Rapporter
  • KennithRaw
    KennithRaw mercredi 20 septembre 2017 16:06 Lien vers le commentaire

    cheaper viagra cialis levitra
    viagra no prescription
    is viagra illegal to buy
    viagra no script
    viagra sale spain

    Rapporter
  • WilliamVoicy
    WilliamVoicy mardi 19 septembre 2017 13:00 Lien vers le commentaire

    online pharmacy
    Canadian Online Pharmacy
    lloyds pharmacy online uk
    Canadian Drugs
    Safe Canadian Online Pharmacies

    Rapporter
  • Derrickpieme
    Derrickpieme mardi 19 septembre 2017 01:46 Lien vers le commentaire

    buy medication without an rx
    Canadian Drugs
    Trusted Online Pharmacies
    Canadian Online Pharmacies
    canadian online rx

    Rapporter
  • DonnieUrimi
    DonnieUrimi lundi 18 septembre 2017 04:12 Lien vers le commentaire

    cheapest cialis tablets
    cialis from canada
    cheapest generic cialis uk
    cialis from canada
    buy cialis tablets

    Rapporter
  • CarlosFak
    CarlosFak samedi 16 septembre 2017 02:44 Lien vers le commentaire

    can you get a girl pregnant with viagra
    buy viagra online
    viagra online pharmacy
    discount prices on cialis
    cialis online pharmacy
    online cialis
    how long does it take for a viagra pill to start working

    Rapporter
  • Louisexarp
    Louisexarp vendredi 15 septembre 2017 11:03 Lien vers le commentaire

    what is vardenafil 20mg
    buy viagra online
    viagra online
    is viagra going generic
    online cialis
    online cialis
    getting off cialis

    Rapporter
  • Dennisslame
    Dennisslame mercredi 6 septembre 2017 13:47 Lien vers le commentaire

    number viagra pill
    viagra without a doctor prescription
    cuanto dura el efecto del viagra 25 mg
    viagra without doctor
    donde puedo comprar viagra generico

    Rapporter

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Malgré les directives du FMI : le taux d'endettement public du Bénin monte d’un cran

Malgré les directives du FMI : le t…

Le gouvernement s'est eng...

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété et consorts confiés à OFMAS International : un gros scandale politico-financier de 164,5 milliards

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété…

Cette fois-ci, le gouvern...

Contrôle du permis de construire dans la ville de Cotonou: l’appel du maire Isidore Gnonlonfoun aux populations

Contrôle du permis de construire da…

Dans un communiqué rendu ...

Plan de Développement Communal 2ème génération : la mairie de Cotonou dans une dynamique participative

Plan de Développement Communal 2ème…

Le processus de collecte ...

Nominations de greffiers en chef et d’assistants de greffiers en chef : le Syntrajab relève des irrégularités, violations et incohérences

Nominations de greffiers en chef et…

Déclaration du BDN/Syntra...

Enregistrement des marques suivant le protocole de Madrid : l’Anapi sensibilise les inventeurs béninois

Enregistrement des marques suivant …

L’Agence nationale de la ...

Privatisation sauvage, inhumaine et opaque des entreprises publiques : la Cstb dénonce la politique de tout privé et de l’Etat minimum de Talon

Privatisation sauvage, inhumaine et…

Les participants au 5ème ...

Exécution de contrats léonins par le Gouvernement du Bénin au profit de Bénin Control SA : la lettre du PLP à la DG du Fmi Christine Lagarde

Exécution de contrats léonins par l…

Le Parti pour la Libérati...

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrog…

Machines agricoles à Mari...

Création des classes sportives : une innovation saluée par tous les acteurs

Création des classes sportives : un…

Subdiviser le territoire ...

Prev Next