Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Liquidation opaque de la Sonapra : plus de 300 agents licenciés, Talon continue de traquer les pauvres
Menu
RSS

Liquidation opaque de la Sonapra : plus de 300 agents licenciés, Talon continue de traquer les pauvres

Liquidation opaque de la Sonapra : plus de 300 agents licenciés, Talon continue de traquer les pauvres

Sous la «Rupture», les travailleurs n’ont pas la paix. Dans l’administration publique, notamment, ils sont persécutés et licenciés, à la simple volonté du chef de l’Etat. Plus de 300 agents de la Société Nationale pour la Promotion Agricole (Sonapra) viennent d’être renvoyés au chômage. Le personnel a été collectivement licencié. Le liquidateur de la Sonapra a déjà notifié la rupture de contrat de travail à tous les agents. «Dans le cadre du processus de liquidation de la Société Nationale pour la Promotion Agricole (SONAPRA) décidée par le gouvernement en Conseil des Ministres du 30 novembre 2016 et après l'accomplissement des formalités nécessaires au Ministère du Travail, de la Fonction Publique et des Affaires Sociales, la Direction Générale du Travail a délivré par lettre N°197/MTFPAS/DGT/DRP/SMI du 27 Avril 2017 son avis de non objection pour le licenciement collectif du personnel pour #motif économique. Dans ce cadre, je vous notifie en respect de l'article 49, alinéa 1 du Code du Travail, la rupture du contrat de travail à #durée indéterminée qui vous lie à la SONAPRA pour compter du 05 Mai 2017. Vos droits de licenciement et à congés seront calculés sous le contrôle de l'Inspection du travail et vous seront versés incessamment», notifie Armand Fandohan.

Le chef de l’Etat, face aux partenaires sociaux à la Marina, avait pris le ferme engagement, dans le cadre de la liquidation de certaines sociétés et offices d’Etat, de préserver les emplois des travailleurs. La notification de la rupture de contrat de travail est une preuve supplémentaire qui montre qu’il n’est pas un homme de parole. Plus de 300 agents dans les rues, en pleine morosité économique, il faut être vraiment un gouvernement affameur pour le faire. Il lutte contre les pauvres au lieu de combattre la pauvreté.

50 Commentaires

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Malgré les directives du FMI : le taux d'endettement public du Bénin monte d’un cran

Malgré les directives du FMI : le t…

Le gouvernement s'est eng...

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété et consorts confiés à OFMAS International : un gros scandale politico-financier de 164,5 milliards

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété…

Cette fois-ci, le gouvern...

Contrôle du permis de construire dans la ville de Cotonou: l’appel du maire Isidore Gnonlonfoun aux populations

Contrôle du permis de construire da…

Dans un communiqué rendu ...

Plan de Développement Communal 2ème génération : la mairie de Cotonou dans une dynamique participative

Plan de Développement Communal 2ème…

Le processus de collecte ...

Nominations de greffiers en chef et d’assistants de greffiers en chef : le Syntrajab relève des irrégularités, violations et incohérences

Nominations de greffiers en chef et…

Déclaration du BDN/Syntra...

Enregistrement des marques suivant le protocole de Madrid : l’Anapi sensibilise les inventeurs béninois

Enregistrement des marques suivant …

L’Agence nationale de la ...

Privatisation sauvage, inhumaine et opaque des entreprises publiques : la Cstb dénonce la politique de tout privé et de l’Etat minimum de Talon

Privatisation sauvage, inhumaine et…

Les participants au 5ème ...

Exécution de contrats léonins par le Gouvernement du Bénin au profit de Bénin Control SA : la lettre du PLP à la DG du Fmi Christine Lagarde

Exécution de contrats léonins par l…

Le Parti pour la Libérati...

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrog…

Machines agricoles à Mari...

Création des classes sportives : une innovation saluée par tous les acteurs

Création des classes sportives : un…

Subdiviser le territoire ...

Prev Next