Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Assurance pour le renforcement du capital humain : du pipo pour endormir les Béninois
Menu
RSS

Assurance pour le renforcement du capital humain : du pipo pour endormir les Béninois

Assurance pour le renforcement du capital humain : du pipo pour endormir les Béninois

313.000.000.000 F CFA. C’est le coût total de la mise en œuvre du projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (ARCP) sur la période 2017-2021. C’est la réponse du Gouvernement à l’opposition qui lui demande depuis des mois de mettre en œuvre des mesures sociales concrètes en faveur des populations, afin d’alléger leur souffrance.

Le projet adopté en conseil des ministres le 03 mai 2017 vise à accroître la capacité et l’accès des béninois, notamment les plus démunis, aux services sociaux de base, ainsi qu’aux opportunités économiques de façon durable. Mais le compte rendu de ce conseil des ministres ne donne aucune information sur la mobilisation des ressources et surtout la phase active dudit projet.

Faut-il le rappeler, le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) 2016-2017 est évalué à plus de 9000 milliards de F CFA. Le budget 2017 est chiffré à 2010 milliards de F CFA. C’est un secret de polichinelle que le Gouvernement a actuellement du mal à mobiliser les ressources tant au plan national qu’au plan international. Pour faire face aujourd’hui aux dépenses de souveraineté, il est obligé de faire des acrobaties, les caisses de l’Etat étant vide (d’où le recours récursif aux marchés financiers, bons de trésor…) : les recettes sont en baisse, les PTA des ministères, sociétés et offices d’Etat sont en souffrance.

Si déjà il y a cette difficulté visible à trouver les moyens, par quelle alchimie le Gouvernement va-t-il trouver les 313 milliards de F CFA pour financer les trois composantes de son projet social ? C’est là toute la question. Car, il ne sert à rien d’annoncer des montants exorbitants pour aveugler les populations et tenter de faire taire les voix critiques qui demandent plus de social. Penser aux pauvres en sortant un programme social est une très bonne chose. Mais le Gouvernement ferait mieux de s’assurer de la disponibilité des fonds avant de les annoncer, ne serait-ce que pour la phase 2017. De toutes les façons, le bilan se fera.

1 Commentaire

  • JosephWicle
    JosephWicle samedi 22 juillet 2017 12:08 Lien vers le commentaire

    cialis for sale in us
    cialis online
    buy cialis canada yahoo answers
    cheap cialis
    buy cialis drugstore

    Rapporter

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Election du nouveau Maire de Ouidah : une nouvelle session convoquée pour demain

Election du nouveau Maire de Ouidah…

Par un arrêté en date du ...

Vulgarisation tous azimuts du Pag : le Gradem dénonce «un gâchis sans aucun impact en termes de développement»

Vulgarisation tous azimuts du Pag :…

La propagande indescripti...

Création de la police républicaine : une bombe à retardement, Talon doit rebrousser chemin

Création de la police républicaine …

Depuis l’avènement du nou...

Promotion du chômage au Bénin : le gouvernement suspend le recrutement et l’emploi des enseignants vacataires

Promotion du chômage au Bénin : le …

Le gouvernement de la rup...

Projet Canal Olympia Wologuèdè : Léhady Soglo s’assure du bon déroulement des travaux

Projet Canal Olympia Wologuèdè : Lé…

L’Association des Anciens...

Mandela Day 2017 : les jeunes leaders du Bénin organisent une campagne de Salubrité

Mandela Day 2017 : les jeunes leade…

L’Association des Anciens...

Dilapidation des fonds publics dans la vulgarisation du PAG : le PLP invite le gouvernement à se concentrer sur les priorités des Béninois

Dilapidation des fonds publics dans…

Le 22 juillet dernier, un...

Propagande du gouvernement pour endormir les Béninois : les cantines scolaires ne sont pas une nouvelle mesure de Talon

Propagande du gouvernement pour end…

Le projet de relance des ...

Actualisation du Plan de contingence de la commune de Cotonou : la Mairie de Cotonou anticipe la gestion des risques et catastrophes naturels

Actualisation du Plan de contingenc…

Face à l’ampleur et l’int...

Déstabilisation des partis politiques : Léonce Houngbadji accuse la «Rupture»

Déstabilisation des partis politiqu…

Invité ce mardi 04 juille...

Prev Next