Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Passation de charges au Ministère de la défense nationale : de quoi a peur le gouvernement Talon?
Menu
RSS

Passation de charges au Ministère de la défense nationale : de quoi a peur le gouvernement Talon?

Passation de charges au Ministère de la défense nationale : de quoi a peur le gouvernement Talon?

Candide Azannaï, désormais ancien Ministre reste très attaché au respect des textes de la République. Après sa démission le lundi 27 mars dernier, le premier Ministre de la défense nationale du régime de la Rupture veut passer service conformément aux traditions et usages administratifs. Mais face à cette demande persistante, il lui est opposé un refus catégorique de la part du Président de la République pour qui, la formalité de passation de charges demandée n’est pas nécessaire.  Ce que trouve paradoxal le Ministre démissionnaire. Si le Chef de l’Etat, Patrice Talon trouve qu’on peut se passer de cette passation, son ancien ami Candide Azannaï estime cela répond à une double exigence administrative et juridique. En outre, explique-t-il dans un courrier adressé, le 11 avril dernier, au Cabinet civil du Chef de l’Etat par le biais de son Secrétariat particulier, le Bénin n’est pas une République bananière pour que les traditions et usages administratifs soient bafoués par la volonté d’un homme. Candide Azannaï soutient, par ailleurs, qu’il ne s’agit pas d’une question de commodité, mais plutôt une exigence et une question de responsabilité.  De quoi a peur le gouvernement Talon qui refuse d’accepter la demande pourtant légitime de Candide Azannaï? Selon certains observateurs bien avertis, le Ministre démissionnaire bien qu’il soit Ministre délégué est bien fondé dans ses exigences à passer service à son remplaçant. Une exigence administrative que soutiennent aussi ces derniers, qui ajoutent par ailleurs que c’est après cette étape qu’il pourra disposer de son agenda personnel. Toujours selon les dires des observateurs, le Chef de l’Etat devrait désigner tout au moins son Directeur de cabinet militaire à la Présidence pour cet exercice administratif avec le Ministre. Car ne pas le faire pourrait être interprété comme une faute administrative. Jusqu’à quand durera ce refus catégorique du  Président Patrice Talon? Que fera le Ministre Candide Azannaï au cas où le gouvernement et son Chef persisteraient dans leur refus?  Que réservent les jours à venir quand on sait qu’il s’agit d’un poste stratégique dont dépend la vie de toute la nation? Voilà autant de questions qu’on est en droit de poser au regard  de l’allure que prennent les choses. Vivement que le Chef de l’Etat et son Ministre démissionnaire se comprennent dans l’intérieur supérieur de la Nation.

 

1 Commentaire

  • Jasonphove
    Jasonphove lundi 24 juillet 2017 00:45 Lien vers le commentaire

    taking two viagra pills
    cheap viagra
    non prescription viagra pills
    cheap viagra online
    buy viagra jelly online

    Rapporter

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Election du nouveau Maire de Ouidah : une nouvelle session convoquée pour demain

Election du nouveau Maire de Ouidah…

Par un arrêté en date du ...

Vulgarisation tous azimuts du Pag : le Gradem dénonce «un gâchis sans aucun impact en termes de développement»

Vulgarisation tous azimuts du Pag :…

La propagande indescripti...

Création de la police républicaine : une bombe à retardement, Talon doit rebrousser chemin

Création de la police républicaine …

Depuis l’avènement du nou...

Promotion du chômage au Bénin : le gouvernement suspend le recrutement et l’emploi des enseignants vacataires

Promotion du chômage au Bénin : le …

Le gouvernement de la rup...

Projet Canal Olympia Wologuèdè : Léhady Soglo s’assure du bon déroulement des travaux

Projet Canal Olympia Wologuèdè : Lé…

L’Association des Anciens...

Mandela Day 2017 : les jeunes leaders du Bénin organisent une campagne de Salubrité

Mandela Day 2017 : les jeunes leade…

L’Association des Anciens...

Dilapidation des fonds publics dans la vulgarisation du PAG : le PLP invite le gouvernement à se concentrer sur les priorités des Béninois

Dilapidation des fonds publics dans…

Le 22 juillet dernier, un...

Propagande du gouvernement pour endormir les Béninois : les cantines scolaires ne sont pas une nouvelle mesure de Talon

Propagande du gouvernement pour end…

Le projet de relance des ...

Actualisation du Plan de contingence de la commune de Cotonou : la Mairie de Cotonou anticipe la gestion des risques et catastrophes naturels

Actualisation du Plan de contingenc…

Face à l’ampleur et l’int...

Déstabilisation des partis politiques : Léonce Houngbadji accuse la «Rupture»

Déstabilisation des partis politiqu…

Invité ce mardi 04 juille...

Prev Next