Logo
Imprimer cette page

Suspension du député Affo pour son «Non» à la révision : la dictature s’installe au sein de l’alliance ABT

Suspension du député Affo pour son «Non» à la révision : la dictature s’installe au sein de l’alliance ABT

La démocratie est en berne au sein de l’alliance ABT du ministre d’Etat chargé du développement, Abdoulaye Bio Tchané. Pour son vote contre le projet de révision de la constitution du 11décembre 1990, au parlement, le 04 avril dernier, le député Affo Obo Tidjani Ahmed a été «suspendu jusqu’à nouvel». Ainsi en a décidé le bureau politique de ladite alliance. L’attitude de l’honorable Affo est considérée comme un «manque de respect à la discipline du groupe, un affaiblissement de la cohésion et une trahison des idéaux de notre alliance». Même en France, aux Etats-Unis et dans d’autres pays de grande démocratie, il y a toujours des divergences au sein des partis politiques, qui n’ont jamais conduit à la suspension. A la limite, c’est l’intéressé lui-même qui démissionne. C’est le cas de Tobira en France, par exemple.

Design ECHEL