Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Patrice Talon sur la télévision nationale : un véritable naufrage en direct
Menu
RSS

Patrice Talon sur la télévision nationale : un véritable naufrage en direct

Patrice Talon sur la télévision nationale : un véritable naufrage en direct

Patrice Talon était samedi dernier, sur la télévision nationale pour défendre son bilan. En berne dans les sondages, le chef d'Etat a tenté d'expliquer ses choix. Au plus bas dans les sondages, contesté dans son propre camp... le «roi du coton» n’a pas convaincu. Accusé de "trahison" par beaucoup de ceux qui ont voté pour lui, notamment au niveau de la coalition de la «rupture», Patrice Talon a raté une très bonne occasion pour rassurer les Béninois, qui ont perdu tout espoir, après 12 mois de gouvernance. Sa prestation a été largement commentée par les téléspectateurs. Certains estiment que c'était "un véritable naufrage en direct", plein "d'autosatisfaction évidemment indécente vu ses résultats". D’autres ont carrément exprimé leur insatisfaction. «Il passe son émission à expliquer que tout ce qu'il a fait était bien. Mais on a bien vu que ses 12 mois de présidence ont aggravé la misère, la pauvreté, la précarité, l’insécurité, le délestage… dans le pays», déclarent d’autres, qui dénoncent un Patrice Talon "totalement déconnecté des réalités du pays" car il "ne connait pas le monde politique, c’est un homme d’affaires".

En effet, pour Patrice Talon, toute gouvernance qui remet en cause ses intérêts personnels est mauvaise. L’ancien régime, a-t-il affirmé, a battu le record de financements publics au profit de la filière coton. «Au Bénin, les finances publiques ne subventionneront plus la filière coton», a-t-il expliqué. Mais qui  bénéficiait de ces subventions ? C’est bien évidemment Patrice Talon. Et les résultats obtenus après la reprise en main de la filière par l’Etat sont plus reluisants qu’au moment où il régnait en maître, il détenait le monopole, sous l’ancien régime. La production cotonnière est passée de 190,857 tonnes  à 174,052 tonnes de 2006 à 2012 (au moment où le privé gérait seul la filière) contre 240,028 tonnes à 303.000 tonnes de 2013 à 2015, quand l’Etat a pris ses responsabilités.

Les Béninois ont aussi relevé le manque d’humilité du chef de l’Etat pour qui rien n’a été fait par le passé, tout ce qui a été fait avant lui est mauvais. Or, il est également comptable de ce qui a été fait par le passé.

58 Commentaires

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Malgré les directives du FMI : le taux d'endettement public du Bénin monte d’un cran

Malgré les directives du FMI : le t…

Le gouvernement s'est eng...

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété et consorts confiés à OFMAS International : un gros scandale politico-financier de 164,5 milliards

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété…

Cette fois-ci, le gouvern...

Contrôle du permis de construire dans la ville de Cotonou: l’appel du maire Isidore Gnonlonfoun aux populations

Contrôle du permis de construire da…

Dans un communiqué rendu ...

Plan de Développement Communal 2ème génération : la mairie de Cotonou dans une dynamique participative

Plan de Développement Communal 2ème…

Le processus de collecte ...

Nominations de greffiers en chef et d’assistants de greffiers en chef : le Syntrajab relève des irrégularités, violations et incohérences

Nominations de greffiers en chef et…

Déclaration du BDN/Syntra...

Enregistrement des marques suivant le protocole de Madrid : l’Anapi sensibilise les inventeurs béninois

Enregistrement des marques suivant …

L’Agence nationale de la ...

Privatisation sauvage, inhumaine et opaque des entreprises publiques : la Cstb dénonce la politique de tout privé et de l’Etat minimum de Talon

Privatisation sauvage, inhumaine et…

Les participants au 5ème ...

Exécution de contrats léonins par le Gouvernement du Bénin au profit de Bénin Control SA : la lettre du PLP à la DG du Fmi Christine Lagarde

Exécution de contrats léonins par l…

Le Parti pour la Libérati...

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrog…

Machines agricoles à Mari...

Création des classes sportives : une innovation saluée par tous les acteurs

Création des classes sportives : un…

Subdiviser le territoire ...

Prev Next