Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Révision de la Constitution : Talon militarise son pouvoir et fragilise la justice
Menu
RSS

Révision de la Constitution : Talon militarise son pouvoir et fragilise la justice

Révision de la Constitution : Talon militarise son pouvoir et fragilise la justice

Le Parti pour la Libération du Peuple (PLP) s’inquiète sérieusement de la violation des droits de l’homme au Bénin, notamment du rétrécissement de l'espace démocratique. Léonce HOUNGBADJI et les siens sont très préoccupés par les conséquences des propositions de loi sur le renseignement, le secret de la défense nationale et l’identification des personnes physiques sur la vie des Béninois.

Pour le PLP, les droits de l'homme sont le fondement de la liberté, de la justice, de la paix et dont le respect permet à l'homme de se développer. C’est pourquoi il invite l’Assemblée Nationale à éviter le mur. «La tendance du Gouvernement à la restriction de la liberté d’expression, d’association, de manifestation et à l’intimidation à l’égard de ceux qui expriment des opinions critiques concernant ses actions est palpable. Il s’agit d’une politique de répression qui se met légalement en place», affirme le Parti dans un communiqué de presse en date du 19 mars 2017. D’où l’exhortation du Gouvernement de protéger les droits civils et politiques dans le pays.

Selon certaines indiscrétions, ces propositions de loi seront examinées et adoptées au plus tard vendredi prochain, au Parlement. Dans son communiqué de presse, le Parti pour la Libération du Peuple (PLP) a «particulièrement» exhorté les députés à protéger les droits démocratiques des citoyens d’une surveillance générale gouvernementale. Car, à l’en croire, lesdites propositions de loi prévoient la mise en place de plusieurs mesures controversées sur le plan des atteintes à la vie privée et tuent les libertés individuelles.

La persistance des maux ainsi décriés est très dangereuse et pourrait, selon le PLP, affecter la paix sociale dans le pays. Il exige alors son retrait pur et simple et l’ouverture rapide d’un dialogue national, afin de discuter des questions liées aux diverses réformes politiques et institutionnelles.

En effet, le 16 février 2017, le député Nassirou Bako-Arifari a transmis au président de l’Assemblée Nationale, une proposition de loi relative au renseignement en République du Bénin. Les députés Robert Gbian et Boniface Yèhouétomè ont cosigné la lettre de transmission.

Constituée de 19 articles structurés en 07 chapitres, cette proposition de loi, selon son auteur principal, a pour objectif «d’encadrer juridiquement l’activité de recueil du renseignement; déterminer les procédures applicables  au renseignement; déterminer les types de renseignement à recueillir; d’identifier l’organisme habileté à recueillir les renseignements et définir le rôle des opérateurs de communication dans l’exploitation des renseignements recueillis».

A la lecture des 19 articles, on comprend aisément que lentement mais sûrement, le Chef de l’Etat installe sa machine de dictature.  Avec cette proposition de loi, c’est lui qui décidera des techniques de recueil de renseignement. Placer sous son autorité directe, le coordonnateur national du renseignement peut traquer tout Béninois pour des raisons de «sécurité du territoire», de «défense nationale» ou encore «atteinte à la paix publique». Le Chef de l’Etat peut donc ordonner au coordonnateur national du renseignement d’intercepter les communications des citoyens. Tout est centralisé dans ses mains. La vie privée des citoyens peut être violée impunément.

Le Président de la République peut aussi avoir accès aux informations ou documents traités ou conservés par les réseaux GSM : «les données techniques relatives à l’identification des numéros d’abonnement ou de connexion à des services de communications, au recensement de l’ensemble des numéros d’abonnement ou de connexion d’une personne désignée, à la localisation des équipements terminaux utilisés ainsi qu’aux communications d’un abonné portant sur la liste des numéros appelés et appelants, la durée et la date des communications».

La loi ainsi proposée protège les acteurs sur toute la chaîne du renseignement.

 

Proposition de loi portant organisation du secret de la défense nationale

 

Le député Robert Gbian est l’auteur principal de cette proposition de loi. Ses collègues Bako-Arifari Nassirou et Boniface Yéhouétomè en sont les cosignataires. Cette proposition de loi vise à «déterminer les renseignements, données ou documents classés secret de la défense nationale; réprimer toute manipulation ou toute mauvaise utilisation de ces informations et protéger les agents qui manipulent ces renseignements, données ou documents classés secret de la défense nationale». Composée de sept articles, elle protège beaucoup les agents commis à cette tâche. Au nom de secret de la défense nationale, la divulgation de certaines informations peut être interdite ou restreinte. Et la peine encouru par les personnes qui pourraient fournir ces informations est sévère : 10 à 20 ans de détention criminelle.

 

Proposition de loi portant identification des personnes physiques

 

Mathurin Coffi Nago. C’est son nom. Il en est l’auteur. Huit autres députés ont cosigné la lettre de transmission au président de l’Assemblée Nationale (Yéhouétomè Boniface, Aké Natondé, Augustin Ahouanvoébla, Abimbola Jean-Michel, Adomahou Jérémie, Sossou Dakè et Agbodjèté Justin). Ce qui intéresse ici, c’est le coût de l’opération. L’adoption de cette loi induira à la charge du budget national une incidence financière en ce qui concerne «la réalisation du recensement administratif à vocation d’identification de la population et l’achat de logiciels, systèmes et autres matériels informatiques de mise en place du registre national de la population», estimée à cent vingt milliards (120.000.000.000) de F CFA. Les Béninois devront débourser 10.000 F CFA pour avoir la carte d’identité électronique.

A un moment où le gouvernement peine à mobiliser les ressources pour financer son PAG, par quelle alchimie trouvera-t-il les 120 milliards ? Les Béninois mangent-ils déjà à leur faim pour qu’un tel montant, même s’il existait, soit injecté dans une telle entreprise inopportune ? Autant de questions qui méritent d’être posées.

 

Le Bénin glisse vers une dictature institutionnelle

 

 

Ces propositions de loi renforcent les moyens d’action des services spécialisés de renseignements. Elles vont tuer les libertés individuelles et instaurer au Bénin une psychose permanente. Les libertés publiques seront davantage restreintes. C’est une arme redoutable pour le régime pour semer la terreur dans le pays (un Etat policier).

Le Chef de l’Etat mettra ainsi en place une surveillance généralisée et légalisera les pratiques de ses services compétents attentatoires aux libertés fondamentales, sans aucune garantie sérieuse contre les dérives potentielles.

Avec ces propositions de loi et la vidéosurveillance que le Gouvernement veut mettre en place, on tend vers un Etat béninois de surveillance ou des institutions de la République pourront dire désormais aux médias ce qu’ils doivent écrire ou diffuser. Le Chef de l’Etat peut se cacher derrière le secret défense et interdire certaines publications ou diffusions ou qu’on parle même de certains sujets sur les réseaux sociaux.

Les structures compétentes de l’Etat, sur instructions, peuvent également couper les réseaux sociaux pour des raisons captieuses de «sécurité nationale».

La situation du Bénin en matière des droits de l’homme est à haut risque. Les députés de la 7ème législature doivent retirer toutes les lois liberticides.

39 Commentaires

  • ScottRhymn
    ScottRhymn mercredi 20 septembre 2017 21:19 Lien vers le commentaire

    viagra at asda prices
    viagra no script
    generic viagra india
    viagra without doctor
    cual nombre generico viagra

    Rapporter
  • Ashleymem
    Ashleymem dimanche 17 septembre 2017 22:08 Lien vers le commentaire

    buy cialis cheap
    cialis online canada pharmacy
    cialis professional buy
    cialis canada
    where to buy cheap cialis online

    Rapporter
  • AndrewHob
    AndrewHob dimanche 17 septembre 2017 16:32 Lien vers le commentaire

    discount cialis pills
    cialis online canada pharmacy
    buy cialis from usa
    buy cialis
    cheapest generic cialis canada

    Rapporter
  • CarlosFak
    CarlosFak samedi 16 septembre 2017 03:32 Lien vers le commentaire

    cheap viagra safe
    viagra online
    online viagra
    prescription price viagra
    cialis online
    buy cialis online
    can you cut a cialis pill in half

    Rapporter
  • JasonAlory
    JasonAlory dimanche 10 septembre 2017 04:12 Lien vers le commentaire

    help for cocaine
    rehab addict
    ecstasy recovery
    drug addiction rehab centers
    signs and symptoms of methamphetamine abuse

    Rapporter
  • DennisAbert
    DennisAbert mardi 5 septembre 2017 04:59 Lien vers le commentaire

    how to get a hard erection without viagra
    viagra without a doctor prescription
    how can you get prescribed viagra
    viagra without a doctor prescription
    viagra cialis levitra comparison price

    Rapporter
  • AnthonyBoori
    AnthonyBoori lundi 4 septembre 2017 17:33 Lien vers le commentaire

    can you take viagra levitra together
    viagra without prescription
    cut 100mg viagra
    viagra without doctor
    online pharmacies which sell viagra in the uk

    Rapporter
  • MichaelAporp
    MichaelAporp lundi 4 septembre 2017 03:37 Lien vers le commentaire

    old do you have get prescription viagra
    viagra without a doctor prescription
    pills that work like viagra
    viagra without doctor
    buying viagra with mastercard

    Rapporter
  • BobbyhaW
    BobbyhaW vendredi 1 septembre 2017 16:51 Lien vers le commentaire

    cialis sale online australia
    buy cialis professional online
    buy cialis soft tabs online
    cialis professional for sale
    buying cialis in peru

    Rapporter
  • BobbyhaW
    BobbyhaW vendredi 1 septembre 2017 09:23 Lien vers le commentaire

    cheapest price generic cialis
    buy cialis professional online
    cheap cialis generic no prescription
    cialis professional
    can you split cialis pills

    Rapporter

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Malgré les directives du FMI : le taux d'endettement public du Bénin monte d’un cran

Malgré les directives du FMI : le t…

Le gouvernement s'est eng...

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété et consorts confiés à OFMAS International : un gros scandale politico-financier de 164,5 milliards

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété…

Cette fois-ci, le gouvern...

Contrôle du permis de construire dans la ville de Cotonou: l’appel du maire Isidore Gnonlonfoun aux populations

Contrôle du permis de construire da…

Dans un communiqué rendu ...

Plan de Développement Communal 2ème génération : la mairie de Cotonou dans une dynamique participative

Plan de Développement Communal 2ème…

Le processus de collecte ...

Nominations de greffiers en chef et d’assistants de greffiers en chef : le Syntrajab relève des irrégularités, violations et incohérences

Nominations de greffiers en chef et…

Déclaration du BDN/Syntra...

Enregistrement des marques suivant le protocole de Madrid : l’Anapi sensibilise les inventeurs béninois

Enregistrement des marques suivant …

L’Agence nationale de la ...

Privatisation sauvage, inhumaine et opaque des entreprises publiques : la Cstb dénonce la politique de tout privé et de l’Etat minimum de Talon

Privatisation sauvage, inhumaine et…

Les participants au 5ème ...

Exécution de contrats léonins par le Gouvernement du Bénin au profit de Bénin Control SA : la lettre du PLP à la DG du Fmi Christine Lagarde

Exécution de contrats léonins par l…

Le Parti pour la Libérati...

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrog…

Machines agricoles à Mari...

Création des classes sportives : une innovation saluée par tous les acteurs

Création des classes sportives : un…

Subdiviser le territoire ...

Prev Next